Leral.net | S'informer en temps réel



Méditerranée: 40 migrants morts asphyxiés dans la cale d'un bateau surchargé

le 19 Août 2015 à 09:00 | Lu 235 fois

Méditerranée: 40 migrants morts asphyxiés dans la cale d'un bateau surchargé

Au moins quarante migrants ont été retrouvés morts asphyxiés samedi dans la cale d'un bateau de pêche surchargé au large de la Libye au cours d'une opération de la Marine italienne, tandis que des centaines de réfugiés tentaient de gagner l'Europe via les îles grecques et l'Italie.

"Opération de secours en cours sur un bateau (...). De nombreux migrants secourus. Au moins quarante morts", a annoncé à la mi-journée la Marine italienne sur son compte Twitter.

Le bateau de pêche a été repéré vers 07H00 (05H00 GMT) par un hélicoptère de la Marine à environ 21 milles au nord des côtes libyennes, au sud de l'île italienne de Lampedusa.

Dans l'après-midi, les 312 survivants (dont 45 femmes et 3 enfants), récupérés par le patrouilleur "Cigala Fulgosi", ont été transférés à bord d'un navire norvégien, le "Siem Pilot", qui participe à l'opération européenne Triton coordonnée par l'agence Frontex, a précisé la marine.

Selon la chaîne de télévision RaiNews, le bateau de pêche était "surchargé et commençait à couler" quand les secours sont arrivés.

Les morts se trouvaient dans la cale, où ils ont vraisemblablement été intoxiqués par les émanations de carburant. En fin d'après-midi, seuls huit corps avaient été remontés à la surface, selon le quotidien la Stampa.

"Nous avons assisté à une scène très forte émotionnellement, a raconté le commandant du "Cigala Fulgosi", Massimo Tozzi, à l'agence AGI. De nombreux cadavres flottaient à la surface de l'eau, ainsi que des excréments humains et du carburant"

nterrogés par l'AFP, les garde-côtes italiens ont précisé que l'amélioration des conditions en mer ces dernières heures, après plusieurs jours de mauvais temps, risquait de "favoriser de nouveaux départs".

Au cours de la journée de samedi, 700 personnes ont ainsi été secourues lors de trois opérations distinctes, par des navires, italiens, croate et allemand, ont précisé en fin de journée les garde-côtes.

lepopulaire.fr