leral.net | S'informer en temps réel

Meeting avorté du PDS et de ses alliés : C'était le pleurer-rire

Le meeting du Parti démocratique sénégalais et de ses alliés n'a pas pu avoir lieu hier. Les forces de l'ordre ont dispersé les manifestants avant d'arrêter quelques responsables libéraux. Et, comme dans tout rassemblement, il ne manque jamais de se produire des faits insolites qui forcent le sourire même si la situation ne s'y prête pas. Eh bien, Le Pop est revenu dans sa parution du jour sur les situations, pouvant être qualifiées de drôles, de la manif d'hier.


Rédigé par leral.net le Samedi 31 Janvier 2015 à 09:29 | | 9 commentaire(s)|

Selon le journal, la « Pank » (guerrière) du Pds et non moins ex-mairesse de Gounass, qui soutenait que son parti va marcher et qu’ils n’avaient pas peur des forces de l’ordre, car ayant « vécu 26 ans sous leur menace », a failli abandonner la manif aussitôt que prévu. Motif ? Même si elle dit n’avoir pas peur des menaces, la députée ne résiste pas aux coups. Imaginez que quand l’arme d’un flic a frôlé son visage, les cris de la dame ont alerté tout le monde. Et elle n’arrêtait pas de s’en plaindre à haute voix : « Si vous cassiez ma joue, qu’est-ce que vous allez dire, hein ? Il faut regardez quand vous marchez ».

Farba Senghor, quant à lui, a été surnommé Farba Usain Bolt par nos confrères qui rapportent qu'au-delà de ses capacités de propagandiste en chef Farba est un vrai athlète. Mieux, il peut même concurrencer Usain Bolt. En effet, irrités par les rassemblements des jeunes qui avaient élu domicile à l’ancienne permanence du Pds sise à Colobane, les forces de l’ordre ont sommé les manifestants de vider les lieux. Devant le refus de ces derniers, les policiers ont tiré des lacrymogènes pour disperser la foule. Et comme un bon sprinter, Farba a devancé tout le monde et est arrivé premier avant même ses gardes du corps.



Meeting avorté du PDS et de ses alliés : C'était le pleurer-rire






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image