leral.net | S'informer en temps réel

Meeting de soutien à Wade : 20 000 euros sème la zizanie chez les libéraux de Paris

Les libéraux de Paris se sont encore donnés en spectacle le samedi 8 janvier en marge du meeting de soutien au président Abdoulaye Wade, organisé par Mme Coumba Touré, présidente du collectif international des femmes sénégalaises de la diaspora. En dehors de la traditionnelle pagaille dans l'organisation, l'argent a comme d'habitude exacerbé les rivalités politiques déjà très vives au sein du PDS en France. A quelques mois de la présidentielle, ce n'est pas un hasard si le processus de renouvellement des instances du parti a été stoppé net.


Rédigé par leral.net le Dimanche 9 Janvier 2011 à 21:29 | | 3 commentaire(s)|

Meeting de soutien à Wade : 20 000 euros sème la zizanie chez les libéraux de Paris
Pour les besoins de ce meeting, le président de la République a décaissé 20 000 euros, soit un peu plus de 13 millions de francs CFA pour soutenir Mme Coumba Touré et son association. Ce soutien n'est pas seulement pécuniaire, car une forte délégation a quitté Dakar, tous frais payés. Il s'agit des ministres Awa Ndiaye et ses courtisanes convoyées aussi de Dakar, Mamadou Lamine Keita, Sada Ndiaye et Kalidou Diallo. Pour l'occasion ils étaient accompagnés de l'ambassadeur itinérant Saër Guèye l'agréable (c'est ainsi que le surnomment les femmes que nous avons rencontrées. Allez savoir pourquoi!), des députés Doudou Wade et Amadou Ciré Sall. Ont également pris l'avion pour assister au meeting, Bachir Diawara chef de cabinet du ministre Karim Wade et Grimo Diabaté qui occupe les mêmes fonctions dans le cabinet du ministre Moustapha Guirassy. Pour couronner le tout, M. Léopold Faye, consul général du Sénégal à Paris et son adjointe Mme Athia Niang Aw sont venus prendre place à la tribune d'honneur.

Prévu à 15h, le meeting a commencé à 20h. "Ce retard de quelques minutes", selon les mots de Ourèye Thiam Preira, "journaliste" à la RTS et maîtresse de cérémonie n'est pas à mettre sur le compte des nombreux défauts des Sénégalais. En effet, sous l'égide de Mme Awa Ndiaye, une longue réunion a eu lieu à l'Hôtel Derby dans le 7e arrondissement pour réconcilier Mmes Coumba Touré et Athia Niang Aw, responsable des femmes du PDS en France. Il faut dire qu'une enveloppe de 20 000 euros et une forte délégation...eh bien ça fait des jalouses. Avec son association, son programme de logement et le soutien des hautes autorités, la montée en puissance de Coumba Touré gêne Athia Niang Aw. Ce qui la rend un tantinet susceptible. En effet, ses proches indiquent qu'elle n'a pas été informée de l'organisation du meeting et, plus grave, l'enveloppe allait être remise à Coumba Touré sans passer par ses mains. Voilà pourquoi, Athia Niang Aw a failli boycotter le meeting n'eut été l'intervention de la ministre Awa Ndiaye. Au bout du compte, elle a assisté au meeting et a remis officiellement la fameuse enveloppe à Coumba Touré, avant une accolade peu chaleureuse avec sa rivale.

Au final, le président de la République a investi 20 000 euros, envoyés à ses frais une délégation de quatre ministres, deux députés, un ambassadeur itinérant, un consul et son adjointe, ainsi que deux chefs de cabinet, pour une salle à moitié pleine. Pour le rapport qualité prix, il faudra repasser. En effet, le Palais des congrès de Montreuil en région parisienne peut accueillir 500 personnes. Les organisateurs du meeting ont disposé exactement 350 chaises dans la salle, dont au moins la moitié etait inoccupée. Comprenant que la mobilisation a échoué, la ministre d'Etat Awa Ndiaye a jugé utile de préciser dans son discours que "le meeting est organisé par une association et non par la fédération PDS de France". Et pour montrer de quoi ils sont capables, les libéraux de Paris vont organiser un grand meeting dans les jours à venir pour sonner la mobilisation en vue de la réélection du président Wade. On verra. En attendant, la présidentielle de 2012 sera "une échéance difficile", selon le député Amadou Ciré Sall, qui ajoute, optimiste, que "la victoire sera au rendez-vous".

Réélire Wade en 2012

Bachir Diawara, chef de cabinet de Karim Wade, a une petite idée sur la question et même une stratégie: "Nous avons une arme redoutable, c'est le bilan reluisant du chef de l'Etat dans tous les domaines, même s'il y a des dysfonctionnements notamment dans le domaine de l'énergie". Avec les cadres du PDS et de la GC, cet ancien tanoriste et "activiste" à Dakar Dem Dikk envisage d'organiser une conférence pour donner une meilleure visibilité des réalisations, celles en cours, mais aussi celles à l'état de projet. Entre autres sujets, le chef de cabinet du ministre Karim Wade expliquera pourquoi les Sénégalais sont dans l'obscurité après un investissement de près de 1000 milliards de francs CFA depuis 2000 dans le secteur de l'énergie. Il dira aussi pourquoi la banlieue dakaroise a toujours les pieds dans l'eau. Et pour mettre un peu de piment dans la conférence, il commentera les télégrammes de Wikileaks dans lesquels son patron est surnommé "Monsieur 15%".

Une autre stratégie pour réélire le président Wade consiste à solliciter la reconnaissance des associations comme celle de Mme Coumba Touré. En effet, le chef de l'Etat lui a attribué un terrain pour un programme de 1000 logements à Tivaouane Peulh. La réalisation de ce projet a été confiée au groupe Namora dirigé par M. Alioune Badara Badiane qui, avec le député Doudou Wade, est au centre d'une scabreuse affaire de moeurs, dont tout Dakar se délecte. Toujours est-il que les heureux bénéficiaires n'ont toujours pas emménagé dans leurs maisons. Mais pour la ministre Awa Ndiaye, "en s'engageant dans le parti, ils ne font que remercier le chef de l'Etat" pour les cadeaux qu'il leur a faits. Autrement dit, ils devront s'en souvenir dans l'isoloir.

BOCAR ALPHA KANE



1.Posté par Kiné le 09/01/2011 22:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est devenue une habitude chez nos amis libéraux...


2.Posté par Cheikh le 10/01/2011 12:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Crise bi laa kat ... des immigrés fatigués xamatouniou nou euro mel nga may lene 20 000 euros ya ko taay dinaniou xeuthio moss.

Mane deh dama khokh g meme pas de koi acheter des pates souma yeugone dem ci meeting bii ndakh ma am sama wal

3.Posté par karim le 10/01/2011 15:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

WADE ASSASSIN BAYIL SOUNOU KHALISS BI NGAYE SATHE DIKO MAYE.
LA MORT DE ME SEYE TE HANTE TOUJOURS DOMARAME.
WADE LE MENTEUR DOUL REK SA TOUNOU NDAYE

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image