leral.net | S'informer en temps réel

Meeting du 21 novembre : Les autorités vont devoir veiller sur Wade

Le Front patriotique pour la défense de la République ne compte rien laisser au hasard. Même s'ils promettent d'éviter tout débordement de la part de leurs militants, les libéraux exigent de l'Etat qu'il assure la sécurité du Pape du Sopi. Ce, vu son statut d'ancien chef d'Etat et parce que la République l'y oblige.


Rédigé par leral.net le Mercredi 19 Novembre 2014 à 09:50 | | 16 commentaire(s)|

Meeting du 21 novembre : Les autorités vont devoir veiller sur Wade
"Pour la sécurité, surtout celle de Wade, ils devront veiller sur lui parce que la République l'exige. Il a le statut d'un ancien chef de l'Etat donc, il faudra mettre les moyens pour assurer totalement sa sécurité", a déclaré le coordonnateur du FPDR. Mamadou Diop Decroix a également promis qu'ils se comporteront "en responsables et éviteront tout débordement de la part des participants qui viendront assister à ce grand meeting", assurant que "tout se passera dans la paix". Decroix a, face à la presse, remercié et félicité "tous les Sénégalais qui se sont levés contre l'interdiction de cette manifestation et la confiscation des libertés et des droits des citoyens". Aussi, a-t-il appelé "tous les Sénégalais et toutes les Sénégalaises à se retrouver à la Place de l'Obélisque, ce vendredi" parce qu'ils ont "des choses importantes à leur dire", insistant "sur le fait que Président Wade, lui-même, sera à ce meeting et il prendra la parole".






Hebergeur d'image