leral.net | S'informer en temps réel

Meilleur élève du Concours général : Les émouvantes révélations du père d'Alioune Badara Ndiaye

S’il y a quelqu’un qui n’oubliera de sitôt la cérémonie de remise des prix aux lauréats de la 50e Edition du Concours général, c’est bien le père d’Alioune Barada Ndiaye. Pape Macodou Ndiaye, c'est de lui qu'il s'agit, a été très ému par l’élan de générosité du Président Sall et de ses partenaires. Ce père de famille, originaire de Mbacké Baol, se rappelle encore de cette tragique journée de 31 mars 2004 lorsque son fils, à peine âgé de 10 ans, s’est fracturé la jambe en jouant au football avec son meilleur ami, comme tout enfant de son âge. Mais comme un malheur ne vient jamais seul, la jambe de son enfant s'est infectée et elle a été amputée une semaine après.


Rédigé par leral.net le Vendredi 29 Juillet 2016 à 08:54 | | 3 commentaire(s)|

« Ce qui m’a fait pleurer, c’est que je me suis souvenu de beaucoup de choses », a-t-il dit la voix cassée par l'émotion. Reprenant son souffle, il poursuit : « Alioune Badara a eu cet accident le 31 mars 2014, alors que je l’avais donné au village à un de mes petits frères. Une semaine après cette simple fracture, sa jambe a été infectée et on l’a amputé. Sa première réaction après son amputation, c'est de me promettre qu’il va faire de ses études une arme pour réussir dans sa vie comme il ne peut plus faire grande chose avec ses jambes », narre Pape Macodou Ndiaye en larmes.

Très ému, il ajoute : « Je suis très content aujourd’hui et très fier de mon fils. Cette réussite, je la dois à feu Adama Diagne, l’ex-directeur de l’école 3 Mame Cheikh Anta Mbacké, vraiment j’ai beaucoup pensé à lui, tout lui revient, mais aussi à M. Diop ici présent son instituteur, à feu Ibrahima Guèye, l’ancien maire de Mbacké décédé récemment et à Serigne Bara Mbacké ibn Serigne Mountakha Falilou, ils nous ont beaucoup soutenus ».

Mais, le sieur a également tenu à chanter les louanges de sa femme qui a joué un rôle très important dans la réussite de leur fils. « C’est une deuxième Sokhna Mame Diarra Bousso », dira-t-il.

Saly Sagne
(Stagiaire)






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image