Leral.net | S'informer en temps réel

Mélanie Doutey : Aux yeux de tous, elle est radieuse

Rédigé le Dimanche 1 Avril 2012 à 16:00

Mélanie Doutey lors du festival international du film policier de Beaune le 31 mars 2012


Mélanie Doutey : Aux yeux de tous, elle est radieuse
Ce 1er avril prend fin le festival international du film policier de Beaune, mais la veille, les festivités étaient menées tambour battant, avec la présence de Mélanie Doutey. La comédienne venait présenter le thriller Aux yeux de tous, en compagnie de son partenaire Olivier Barthélémy, recrue du collectif Kourtrajmé remarquée dans Notre jour viendra, et du réalisateur Cédric Jimenez. Un projet audacieux, puisqu'il est raconté via des image de caméras de surveillance et de webcam.
Radieuse dans l'après-midi comme dans la soirée du 31 mars, Mélanie Doutey est une invitée de choix pour ce festival, mais elle n'était pas venue au bras de son bien-aimé Gilles Lellouche, père de sa fille Ava. L'acteur a fait récemment beaucoup de bruit médiatique le film à sketchs Les Infidèles avec Jean Dujardin, dans lequel il a choisi de retirer le segment dans lequel jouait... sa compagne.

Le jury, présidé par le scénariste et écrivain Jean-Loup Dabadie et dont font partie les ravissantes Nadia Farès, Julie Ferrier et Naidra Ayadi, a pu apprécier la projection d'Aux Yeux de tous, sélectionné dans la catégorie "Sang neuf". La chroniqueuse Audrey Diwan, Fabienne Carat, héroïne de Plus Belle La Vie, de retour avec son mystérieux cavalier, étaient de la fête.

Absente des écrans depuis 2010 avec la comédie Une petite zone de turbulences - si on excepte le doublage du film d'animation Cars 2 -, Mélanie Doutey revient en force avec un long métrage surprenant : "Avec Aux yeux de tous, on se situe dans un univers de docu-fiction, avec des personnages pris dans une course-poursuite où, leur vie étant en jeu, ils réagissent avec leurs instincts les plus primaires. [...] Et j'ai retrouvé avec ce film le plaisir de douter et d'avoir peur. [...] J'ai le sentiment de reconstruire vers quelque chose qui me ressemble plus. Grâce à Aux yeux de tous et à Post Partum, de Delphine Noels, que je suis en train de tourner, récit d'un après-accouchement qui vire à la schizophrénie. Cela prend du temps, mais j'ai l'impression que les choses bougent." (Studio CinéLive - avril 2002).


SOURCE:Purepeople.com

Plus d'informations demain sur leral ( La rédaction )