leral.net | S'informer en temps réel

« Même si le Mali brûlait, nous n’allions pas rentrer au Sénégal »

Avant que le Mali et ses alliés ne lancent l’assaut contre les djihadistes, une certaine presse sénégalaise a alerté la population sur le rapatriement imminent des Sénégalais installés au Mali. Mais après plus d’un mois de combat, rien ne se pointe à l’horizon.


Rédigé par leral.net le Mardi 19 Février 2013 à 09:07 | | 0 commentaire(s)|

« Même si le Mali brûlait, nous n’allions pas rentrer au Sénégal »
L’Observateur y a fait un tour pour s’enquérir des conditions de vie des compatriotes vivants au Mali. Les Sénégalais présents les bas sont dans les tous les corps de métier : maçonnerie, joaillerie, transport mais surtout tailleur. Interrogés sur leur crainte par rapport à la situation de guerre que vit leur terre d’accueil, tous jurent qu’ils ne sont nullement inquiétés par ces affrontements qui se tiennent à des centaines de milliers de kilomètres de leur lieu de travail. « C’est la presse et les télévisions françaises qui amplifient les choses. Nous oublions parfois que le pays est en guerre», clame Dame Diagne. Certains comme même avancent qu’ils sont prêts à se battre aux côtés des maliens s’il le faut, mais ils ne rentreront pas au Sénégal.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image