leral.net | S'informer en temps réel

Menace de grève des exploitants forestiers : Aly Haïdar minimise et accuse…

Le ministre de l’Environnement et de l’Ecologie considère comme un non événement la menace de suspension de la production et de l’approvisionnement du charbon de bois des exploitants forestiers, à partir du lundi 17 juin prochain.


Rédigé par leral.net le Samedi 15 Juin 2013 à 15:46 | | 0 commentaire(s)|

Menace de grève des exploitants forestiers : Aly Haïdar minimise et accuse…
Regroupés au sein de l’Union nationale des coopératives d’exploitants forestiers, les producteurs du charbon de bois entendent ainsi s’opposer à l’arrêté ministériel réorganisant l’exploitation du bois. Interrogé par nos camarades de la Rfm, Aly Haïdar se dit convaincu que l’appel à la grève de ce groupe d’exploitants forestiers, « n’aura aucun impact » sur le système d’approvisionnement en charbon de bois. C’est parce que « la majeure partie de l’exploitation de la ressource vient des forêts aménagées », a-t-il expliqué. Selon lui, il existe un regroupement d’exploitants forestiers dans presque toutes les régions du pays et il se trouve que c’est seulement ceux du sud dirigés par Abdoulaye Sow qui dénoncent la mesure de protection de la ressource. Le ministre les accuse de vouloir défendre leurs intérêts personnels en continuant l’exploitation « illégale » du bois. Revenant sur les frais de coupure du bois, le ministre a justifié la hausse des taxes de 1.000 à 2.500 F Cfa dans le but d’inciter les exploitants forestiers d'aller vers les forêts aménagées où les coupures sont régulées. C’est pour garantir la durabilité de la ressource dans la mesure où les exploitants ne font que couper les bois sans se soucier de leur régénération, crache Haïdar.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image