leral.net | S'informer en temps réel

Menaces de mort contre les autorités : Sheikh Alassane Sène, clef de l’affaire ?

Parfum de règlements de comptes… politiques, écrivions- nous, dans notre édition d’hier, à propos de la supposée affaire de terrorisme qui défraie la chronique depuis quelques jours. Des éléments internes au dossier et même connexes indiquent bien que cette piste est plus que probante.


Rédigé par leral.net le Mardi 24 Février 2015 à 09:27 | | 3 commentaire(s)|

Menaces de mort contre les autorités : Sheikh Alassane Sène, clef de l’affaire ?
Inculpé et placé sous mandat de dépôt, en même temps que Johnny Bâ pour atteinte à la sûreté de l’Etat, actes de terrorisme par intimidation, actes de nature à troubler la sécurité et l’ordre publics, Sheikh Alassane Sène devra batailler ferme pour échapper aux griffes de dame Justice. Sous régime carcéral spécial, le prévenu est gardé à la prison du Cap manuel de Dakar, dans une cellule isolée ; la même qu’occupait Samuel Sarr lorsqu’il a eu dernièrement des problèmes avec la Justice. Il ne peut pas recevoir de visites de l’extérieur et ses contacts avec les autres détenus sont inexistants. Le fait que le délit de terrorisme soit retenu dans le lot des griefs pour lesquels Johnny Bâ et Sheikh Alassane Sène sont dans les liens de la prévention fait que ce régime carcéral devient légitime. Mais comme nous l’évoquions déjà hier, le fait que plusieurs acteurs politiques se soient invités à un moment donné dans le dossier, au premier rang desquels Macky Sall, pourrait raisonnablement orienter l’affaire vers d’autres sentiers que ceux du terrorisme.

Johnny Bâ l’évoque dans son audition en reconnaissant sur procès-verbal avoir été saisi par Pape Samba Diop venu solliciter ses services pour que Sheikh Alassane Sène arrête ses attaques contre le Président Macky Sall. L’hypothèse d’une conspiration pour le mettre au frais est aujourd’hui une piste bien envisagée que certaines de nos sources ne se gênent pas d’investir. En effet, Sheikh Alassane Sène dérangeait bien, un site internet de la place lui ayant offert une tribune qui lui a permis d’évoquer plusieurs centres d’intérêts gênants pour le pouvoir comme Pétro-Tim, la réfection du Building administratif (17 milliards francs Cfa), bref les affaires de la République.

Au départ, les sorties de Sheikh Alassane Sène étaient en version audio mais, par la suite, elles seront retranscrites, donnant la possibilité aux internautes de les lire. Quelles pouvaient être les motivations de Sheikh Alassane Sène ? De l’argent, a rapporté Johnny Bâ aux enquêteurs. Sheikh Alassane Sène aurait confié à ce dernier avoir été trahi et qu’on lui devrait de l’argent. Il insistera pour, dit-on, recouvrer ses fonds. Visiblement, le prévenu connaissait le Président Sall. Et, même lorsqu’un membre du protocole viendra solliciter Johnny Bâ pour qu’il intervienne, ce dernier le fera deux fois de suite, sans succès, selon en tout cas ce qu’il rapporte aux enquêteurs de la Division des investigations criminelles (DIC). Ces raisons sont-elles suffisantes pour expliquer tous les déboires de Sheikh Alassane Sène ? Lui-même n’a-t-il pas simplement emprunté la bien glissante piste du chantage, comme le lui reprochent certains ?

EnQuête






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image