leral.net | S'informer en temps réel

Message de S.M. le Roi Mohammed VI au Président sénégalais Abdoulaye Wade

Le Premier ministre, Abbas El Fassi, a remis, dimanche soir, au président sénégalais, Abdoulaye Wade, un message de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, lors d'une audience accordée par le chef de l'Etat sénégalais.


Rédigé par leral.net le Lundi 5 Avril 2010 à 20:28 | | 2 commentaire(s)|

Message de S.M. le Roi Mohammed VI au Président sénégalais Abdoulaye Wade
Le Premier ministre, qui se trouve à Dakar à la tête d'une importante délégation marocaine qui a représenté le Maroc aux festivités du cinquantenaire de l'indépendance du Sénégal, s'est entretenu avec le président Wade des relations entre les deux pays et des questions d'intérêt commun. «Nous avons eu l'honneur d'être reçu par le président Abdoulaye Wade.

C'est un grand honneur qu'il nous a fait et ça a été l'occasion de lui remettre un message écrit de S.M. le Roi Mohammed VI», a dit le Premier ministre.
«C'était aussi une occasion pour rappeler l'histoire commune et les liens historiques qui lient les deux pays et les relations privilégiées entre S.M. le Roi Mohammed VI et le Président Wade», a déclaré M. El Fassi à l'issue de l'audience à laquelle ont assisté le président de la Chambre des représentants, Mustapha Mansouri, le président de la Chambre des conseillers, Mohamed Cheikh Biadillah, et l'inspecteur général des Forces Armées Royales, le général de corps d'armée Abdelaziz Bennani.
L'entretien avec le président Wade a également porté sur les relations bilatérales et les questions d'intérêt commun relatives au continent africain, a ajouté le Premier ministre, soulignant que «le Maroc a ses racines en Afrique et le Sénégal compte parmi les pays les plus en vue sur le continent».

Concernant la célébration du cinquantenaire de l'indépendance du Sénégal, M. El Fassi a notamment relevé qu'il a suivi avec intérêt le discours prononcé par le président Wade à l'occasion de l'inauguration du «Monument de la renaissance africaine» dans lequel le chef de l'Etat sénégalais a évoqué les douloureuses plaies du passé que sont l'esclavage et le colonialisme et invité l'Europe à discuter avec l'Afrique «d'égal à égal» dans le cadre d'un réel partenariat.
La délégation marocaine conduite par le Premier ministre est arrivée, vendredi à Dakar, pour représenter le Maroc aux festivités marquant le cinquantenaire de l'indépendance du Sénégal.

Les moments forts de cette célébration ont été l'inauguration du monument de la renaissance africaine, une imposante œuvre de bronze de 50 m de haut érigée sur la côte dakaroise, et un grand défilé militaire et civil qui a connu la participation d'un contingent des Forces Armées Royales de 160 éléments.
La célébration de cet évènement a été marquée par la présence de plusieurs chefs d'Etat et de gouvernement africains.

Des centaines de milliers de personnes ont assisté à l'inauguration du Monument de la renaissance, qui se veut l'emblème d'une Afrique moderne et engagée sur la voie du progrès.

http://www.lematin.ma/



1.Posté par DIOUF NORMAL le 05/04/2010 23:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

http://videos.seneweb.com/members/viewVideo.php?video_id=2976&title=sabar_bou_graw

http://videos.seneweb.com/members/viewVideo.php?video_id=2976&title=sabar_bou_graw

http://videos.seneweb.com/members/viewVideo.php?video_id=2976&title=sabar_bou_graw

http://videos.seneweb.com/members/viewVideo.php?video_id=2976&title=sabar_bou_graw

2.Posté par melobafi le 05/04/2010 23:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Scandaleux : Drame à Canal Info
Alors que l'épouse de Babacar FALL employé à Canal Info se dirige à l'hopital FANN avec son bébé mourant, elle appelle son mari pour s'en informer.
Babacar qui n'a pas de couverture médicale est resté 3 mois sans voir la couleur de son argent (9 mois d'arrièrés de salaire), fait alors appel à son patron Vieux AIDARA pour l'informer de la situation. Celui-ci l'envoi promenercomme un mal propre "je ne peux rien faire pour vous, car vous vous battez contre moi".
Babacar sachant que son fils est entre la vie la mort éclate en sanglot dans l'entreprise. Il fallait voir le spectacle, les journalistes n'arrivent plus à se retenir ; chacun s'écrasant en larme dans un coin.
Rapidement les employés se ressaisissent et se cotisent entre eux pour permettre à Babacar de ne pas arriver à l'hopital les mains vides.
Trois heures de temps après, la triste nouvelle est arrivée : Notre bébé d'un an venait de décéder faute de soin.
Je ne vous décrit pas le spectacle à Canal Info quand la nouvelle est tombée.
Le plus époustoufflant, c'est que Vieux AIDARA semblait narguer tout le monde même devant la mort.
Impitoyable

Liens Vidéos : la preuve par l'image que Vieux AIDARA doit 9 mois de salaires à ses employés http://www.youtube.com/watch?v=UdjITPnyRJA

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image