leral.net | S'informer en temps réel

Messieurs les juges, aidez-nous à construire ce pays

L’arrestation systématique des dirigeants du parti démocratique et leur emprisonnement sur des bases plus que légères montrent, à quel point, vous ne faites plus le travail pour lequel le peuple vous accepte et vous honore de son respect.


Rédigé par leral.net le Mercredi 23 Décembre 2015 à 08:08 | | 9 commentaire(s)|

Le pouvoir que vous avez n’est que pure convention, il durera, aussi longtemps, que le peuple continuera de croire en votre utilité.

Or, aujourd’hui, votre utilité pose problème pour les citoyens ordinaires que nous sommes; comment expliquer, autrement, que sans aucune retenue et sans hésitations, vous acceptiez de servir d’instruments politiques à un secrétaire général d’un parti politique fut-il le Président de la République?

Il est peut être temps qu’à défaut d’exercer votre indépendance vis-à-vis du pouvoir exécutif, qu’au moins vous appliquiez la loi, que vous l’appliquiez avec humanisme et lucidité.

Au moment où tout le monde se plaint de voir les prisons surpeuplées, vous devriez avoir une autre attitude que d’enfermer des gens dont le seul tort c’est de ne pas être d’accord avec le Président de la République qui, plus, est un chef de parti politique.

L’asservissement dont votre corporation fait souvent preuve à l’égard du pouvoir exécutif est inacceptable, hier vous aviez obéi, sans états âmes, aux ordres de ceux que vous brimez aujourd’hui sans états d’âmes.

Cela ne vous pose point problème?

Au demeurant, je refuse de croire que les membres du pouvoir judiciaire que vous êtes soyez ignorants, à ce point, de l’importance du rôle que la nation entend vous faire jouer.

Notre pays a besoin de sérénité, les problèmes politiques doivent trouver des réponses politiques et non policières et judiciaires.

Si le Président de la République est obligé, pour se faire entendre et respecter par ses opposants, de faire preuve de violence d'état, cela veut dire qu'il ne trouve pas de réponses politiques et qu’il n’arrive pas à se mettre au dessus de la mêlée.

Mais, ni lui, ni vous, n’avaient le droit d’utiliser les ressources de tous, les institutions de tous pour régler des problèmes d’ego et d’humeurs.

J’ose croire que la situation lamentable des jeunes de notre pays, des populations de nos villes et campagnes ne vous laisse pas indifférents.

Or, pour créer, massivement, des emplois, des richesses, notre pays a besoin de sérénité, de paix et de respect entre ses fils de tous bords.

Les juges, que vous êtes, peuvent nous aider, aider la jeunesse, aider les populations laborieuses à inventer, ensemble, dans la diversité, un avenir voulu, un avenir meilleur.

Pour ce faire, nous avons, tous, besoin, de juges qui disent le droit, rien que le droit et qui s’efforcent de l’appliquer avec humanisme et intelligence.

Faites votre boulot, ce boulot que vous avez appris de vos maitres et professeurs

Faites le boulot, ce boulot de juges impartiaux

Le Sénégal a besoin de se mettre au travail

Que Dieu vous bénisse et vous inspire davantage !

ParTamba Danfakha
Secrétaire Général de
L’Union Nationale Patriotique
unpleparti@gmail.com
Tél : 30 118 12 99






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image