leral.net | S'informer en temps réel

Meurtre de Chérif Néma Aidara : Me El Hadji Diouf, très en colère après l’acquittement de ses clients

Les présumés assassins de l’ancien chargé de mission à la Présidence de la République sous Abdoulaye Wade, ont été acquittés, hier par la Cours d'assises de Ziguinchor.


Rédigé par leral.net le Mardi 26 Mars 2013 à 20:15 | | 0 commentaire(s)|

 Meurtre de Chérif Néma Aidara : Me El Hadji Diouf, très en colère après l’acquittement de ses clients
Le juge a suivi le ministère public dans son réquisitoire. Accusés d’avoir tué le sieur Chérif Néma Aidara le 20 décembre 2007, les présumés coupables, le neveu du défunt, Chames-Eddine Kéba Dino Aidara, et Malanding Sonko, viennent de recouvrer la liberté après cinq ans de détention provisoire. La Cour n’a pas pu établir leur culpabilité durant toute cette période et elle a décidé d’éteindre la procédure. C’est la raison du courroux de leurs avocats dont Me El Hadji Diouf, qui parle d’une « grande injustice de la Justice » envers ces personnes. Cinq ans de prison pour bénéficier d’un acquittement à la fin, c’est « insolite et inique » de la part de la Justice, a-t-il martelé. Aussi, Me Diouf a-t-il plaidé pour la réparation des dommages envers ses clients dont l’un d’entre eux a perdu ses « yeux et ses jambes » durant la période carcérale. Selon Me El Hadji Diouf, on vient d’assister à un procès de la « main invisible », car les vrais auteurs de ce meurtre courent toujours dans la nature.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image