leral.net | S'informer en temps réel

Meurtre de l’apprenti chauffeur Ibrahima Samb à Mbacké : Les policiers jugés aux assises en novembre

Les 4 policiers du commissariat de Mbacké accusés du meurtre d’Ibrahima Samb, dont le corps a été découvert dans le coffre de la voiture de l’un d’entre eux, seront jugés lors de la deuxième session des assises prévue en novembre.


Rédigé par leral.net le Mercredi 15 Juillet 2015 à 14:20 | | 0 commentaire(s)|

Meurtre de l’apprenti chauffeur Ibrahima Samb à Mbacké : Les policiers jugés aux assises en novembre
24 personnes seront jugées à la première session des assises qui se tiendra, pour la première fois, du 22 au 31 juillet au Tribunal de grande instance de Diourbel. Mais, les 4 éléments du commissariat de Mbacké, accusés du meurtre d’Ibrahima Samb, que sont Mame Kor Ngom, Thiandéla Ndiaye, Wally Almamy Touré, devront attendre la deuxième session des assises prévue en novembre pour être édifiés. En détention à la maison d’arrêt et de correction de Diourbel depuis le 18 octobre 2013, ces policiers sont poursuivis pour meurtre et acte de barbarie. Les faits s’étaient déroulés à Mbacké dans la nuit du 17 au 18 novembre 2013.

S’ils sont reconnus coupables, les prévenus pourraient écoper de 20 années de prison incompressibles ou la perpétuité. Cependant, selon certaines sources proches du dossier, le policier Wally Almamy Touré, à qui appartient la voiture dans laquelle se trouvait le corps d’Ibrahima Samb, pourrait être disculpé par des preuves à décharge. Il avait laissé son véhicule à ses 3 collègues, le jour des faits, et s’était défendu devant le juge du premier cabinet d’instruction. Il a soutenu que s’il était au courant du meurtre, il ne laisserait jamais personne découvrir le cadavre dans le coffre de son véhicule.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image