leral.net | S'informer en temps réel

Mgr Jean- Noël Diouf au 128ème Pèlerinage marial de Popenguine : « C’est une occasion de se convertir, de prier et de faire pénitence… »

Mgr Jean Noël Diouf, Evêque de Tambacounda qui a prononcé, ce lundi, l’homélie de la messe de la 128ème édition du Pèlerinage marial à Popenguine, a invité les chrétiens à saisir de cette occasion pour se convertir, surtout en cette année de la Miséricorde. Pour lui, le thème choisi cette année : « Comme Marie, soyons témoins de la Miséricorde divine ? », se situe dans le contexte de l’Année Sainte de la Miséricorde que le Pape François a proposée à l’Eglise Universelle.


Rédigé par leral.net le Lundi 16 Mai 2016 à 13:11 | | 0 commentaire(s)|

 Mgr  Jean- Noël Diouf au 128ème Pèlerinage marial de Popenguine : « C’est une occasion de se convertir, de prier et de faire pénitence… »
« La motivation fondamentale du Pèlerinage pour nous Catholiques, c’est bien sûr, le désir de se ressourcer : dans la foi, la vie de l’Église et la vie fraternelle », a déclaré, ce lundi, Mgr Jean Noël Diouf, Evêque de Tambacounda dans son homélie en marge du pèlerinage marial à Popenguine. Poursuivant ses propos pour dire : « Le Pèlerinage doit également être l’occasion d’une démarche de conversion personnelle et collective, d’un temps de prière et de pénitence ». Toutefois, Mgr Jean Noël Diouf explique aux fidèles les raisons de leur présence sur terre. « Nous sommes en marche, j’allais dire en pèlerinage sur la terre. Et s’il y a une chose dont chacun de nous est sûr c’est qu’un jour notre marche prendra fin. Oui, notre passage sur la terre est bref », soutient-il, avant de poursuivre que c’est cela qui fait que "l’importance de la vie n’est pas tant sa durée que sa qualité".

Venu honorer Marie en cette année spéciale de la miséricorde, l’Evêque de Tambacounda indique que dans l’accomplissement de la mission du Christ, « l’on ne peut occulter le rôle hautement important de la Vierge Marie, sa Mère qui, elle aussi, a accepté de coopérer au projet de salut de Dieu pour l’humanité ». Pour lui, nous devons être conscients de la place de Marie dans l’histoire du salut que nous nous sommes déplacés jusqu’ici, afin de nous mettre à son école. Par son oui au projet de Dieu, elle participe pleinement dans l’œuvre de salut et possède une vocation spéciale. En conséquence, elle est présente sur tous les chemins de l’Église, et dans sa mission et peut soutenir chacun de nous selon sa vocation, son milieu de vie. De Marie, nous pouvons apprendre à être miséricordieux. D’ailleurs, dit-il, « le Pèlerinage de cette année se situe dans le contexte de l’Année Sainte de la Miséricorde que le Pape François a proposée à l’Eglise Universelle. N’est-ce pas d’ailleurs ce qui explique à suffisance, le choix du thème de cette 128ème édition : « Comme Marie, soyons témoins de la Miséricorde divine ? » Ainsi, explique-t-il, la décision du Pape de proposer ce Jubilé extraordinaire de la Miséricorde ouvert le 8 décembre 2015, et dont la clôture se fera le 20 novembre 2016 avec la Solennité du Christ Roi. « Le Pape donne la réponse dès les premières lignes de la Bulle d’indiction Miseridordiae Vultus : « Nous avons toujours besoin de contempler la Miséricorde ». Elle est source de « joie, de sérénité et de paix ». Elle conditionne notre salut. Elle est « l’acte ultime et suprême par lequel Dieu vient à notre rencontre », renseigne-t-il.

Pour ce qui est du thème de la 128 ème édition du pèlerinage marial de Popenguine « Comme Marie, soyons témoins de ma Miséricorde divine », Mgr Diouf indique que : « nous devons contempler et célébrer la Mère qui nous a donnés Jésus Christ en qui est rendue visible la Miséricorde de Dieu invisible. Aux noces de Cana, Marie se révèle comme la Mère spirituelle des fidèles par son intervention ».

Fara Mendy







Hebergeur d'image





Hebergeur d'image