Leral.net | S'informer en temps réel

Microsoft fait appel aux internautes pour sa sécurité

Rédigé par leral .net le 18 Décembre 2008 à 05:00 | Lu 1057 fois

Microsoft a appelé les utilisateurs du navigateur Internet Explorer à utiliser un nouveau patch de sécurité pour corriger une faille apparue récemment, permettant aux cybercriminels de prendre le contrôle d'un ordinateur à distance.


Microsoft fait appel aux internautes pour sa sécurité
AFP - Microsoft a appelé mercredi les utilisateurs du navigateur Internet Explorer à utiliser au plus vite un nouveau patch de sécurité diffusé mercredi pour corriger une faille apparue la semaine dernière.

"Microsoft encourage tous les utilisateurs d'Internet Explorer à tester et utiliser (ce patch) dès que possible", a déclaré Christophe Budd, un responsable de la sécurité chez Microsoft.

Les utilisateurs devaient pouvoir trouver des réponses à leurs questions sur cette faille de sécurité au cours de conférences organisées sur internet mercredi et jeudi.

Selon M. Budd, jusqu'à présent des attaques ont été signalées uniquement sur la version 7 de Internet Explorer, et elles ont échoué sur les systèmes protégés par le patch MS08-078.

Cette erreur de conception permettait aux cyber-criminels de prendre le contrôle d'un ordinateur en "redirigeant les internautes à leur insu vers un faux site" dans le but de "voler leurs mots de passe", avait indiqué mardi Rick Ferguson, expert de la société de sécurité informatique Trend Micro.

"Il faut courir installer" le patch, a déclaré M. Ferguson mercredi, soulignant que la faille "est activement exploitée par des cybercriminels et empire tous les jours". M. Ferguson a affirmé que les attaques se répandaient "comme un feu de brousse", touchant plusieurs millions d'ordinateurs.

Internet Explorer est utilisé par près des trois quarts des ordinateurs dans le monde, d'après des statistiques remontant au mois dernier.

Selon Bernard Ourghanlian, directeur technique et sécurité chez Microsoft France, le dernier incident "aussi grave" remontait à 2006.

Microsoft diffuse normalement ses "patches" rectificatifs les mardis et la transmission de cette actualisation d'Explorer en dehors de son calendrier habituel traduit l'urgence du problème, selon Trend Micro.