leral.net | S'informer en temps réel

Milan AC : déjà la fin de l’histoire pour Bakaye Traoré ?

Débarqué à l'AC Milan après la fin de son contrat avec Nancy, le milieu Bakaye Traoré n'a pas encore eu véritablement l'occasion de s'exprimer sur le terrain. La presse italienne parle même déjà d'un départ en janvier.


Rédigé par leral.net le Lundi 8 Octobre 2012 à 08:56 | | 0 commentaire(s)|

Milan AC : déjà la fin de l’histoire pour Bakaye Traoré ?
« Vous le savez, il y a des choses qui se disent, soi-disant j’irais là-bas pour être prêté... C’est marrant (rires). J’arrive, ils ont l’intention de me faire venir pour qu’on travaille ensemble. S’ils me font venir, c’est parce qu’ils sont persuadés que je peux un jour devenir un grand chez eux ». Le 19 mai dernier, Bakaye Traoré avait répondu à nos questions concernant son transfert à l’AC Milan. Comme beaucoup, il avait été surpris de voir le club italien se pencher sur son cas mais avait ensuite été convaincu par le discours des dirigeants sur son futur rôle. Débarqué dans la peau d’un second couteau, il se devait de prouver sa valeur aux yeux de son nouveau club.

Mais voilà, après deux mois, son temps de jeu se résume à 53 minutes, lors d’un match face à Cagliari. Il faut dire qu’il n’a pas été épargné par les blessures. Touché lors d’un match amical de pré-saison face à Chelsea, l’ancien Nancéien a du coup éprouvé plus de mal à s’adapter, faute de pouvoir évoluer à 100 %. Actuellement en phase de reprise, alors qu’il avait rechuté après sa première titularisation, il n’a pas encore réellement débuté son parcours avec les Rossoneri.

Mais en aura-t-il l’occasion ? Selon la presse italienne, Massimiliano Allegri ne serait pas convaincu par les prestations du Malien. Du coup, l’AC Milan ne rechignerait pas à le céder dès le prochain mercato hivernal. Plusieurs clubs de Ligue 1 seraient d’ores et déjà intéressés pour récupérer le milieu de terrain à moindre prix. Pour Traoré, cette option est encore loin d’être envisagée. Au regard des secousses qui agitent Milanello quotidiennement, il a sans doute encore des cartes à abattre avant de chercher une porte de sortie.

Aurélien Léger-Moëc






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image