leral.net | S'informer en temps réel

Mimi Touré raille Oumar Sarr et Cie : "Comme la grenouille qui a voulu se faire plus grosse que le bœuf..."


Rédigé par leral.net le Vendredi 25 Mars 2016 à 12:02 | | 28 commentaire(s)|

Aminata Touré réfute les accusations d'achats de consciences qui ont entachée, selon la coalition "Gor ca wax ja", la crédibilité des résultats du référendum. Selon l'envoyée spéciale du chef de l'Etat, les animateurs de ce courant jouent aux mauvais perdants. "J'étais Premier ministre, j'ai perdu dans ma commune en 2014. J'avais certainement plus de moyens que maintenant, je n'ai pas de budget. Cet argument, c'est l'argument de mauvais perdants. Quand, eux, ils gagnent, il n'y pas d'achats de consciences, quand le pouvoir gagne, il y a d'achat de consciences. Je mets au défi tout le monde d'aller mettre la main sur des cas d'achat de consciences. C'est une arlésienne. C'est un argument de mauvais perdants, de gens qui ont bu la tasse. Je leur conseille de saluer la victoire du Oui, de reconnaître que le président de la République est largement majoritaire", déclare-t-elle. L'ancien Premier ministre de faire dans l'ironie : "Comme la grouille de la Fontaine qui a voulu se faire plus grosse que le bœuf, le front du Non a fini par éclater". Pour Mme Touré, ce référendum a permis à "chacun de connaître sa place. Et, l'essentiel maintenant, c'est qu'il faut revenir à une situation normale où l'opposition discute avec le pouvoir. Il n'y a pas besoin d'avoir des aigreurs pendant plus longtemps que ça". "Voilà, quand on boit la tasse, on sort de l'eau et puis voilà, c'est tout", raille-t-elle.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image