leral.net | S'informer en temps réel

Mimi Touré sur l’implication familiale dans la gestion de l’Etat: "Aliou Sall et Karim Wade, c’est comme Anglettere et pomme de terre"


Rédigé par leral.net le Lundi 18 Mai 2015 à 09:10 | | 46 commentaire(s)|

Mimi Touré sur l’implication familiale dans la gestion de l’Etat: "Aliou Sall et Karim Wade, c’est comme Anglettere et pomme de terre"
De Léopold Sédar Senghor à Macky Sall, en passant par Abdou Diouf et Abdoulaye Wade, à des degrés divers, les proches du président de la République sont restés très présents dans la gestion de l’Etat. Si le cas de l’ancien "ministre du ciel et de la terre", Karim Wade a fortement marqué les esprits, l’ancien Premier ministre Aminata Touré, estime qu’il n’est nullement comparable à celui de Aliou Sall, le frère l’actuel président qui trône aujourdhui à la tête notamment de la mairie de Guédiawaye, à l’Ams et l’Union des associations des élus locaux (Uael). "C’est comparer Pomme de terre et Anglettere", dit-elle dans l’Observateur. "Ceux qui vous faite référence sont des élus et non des pistonnés. Une grande différence avec Karim Wade, qui, à ce que je sache n’a pas pu être élu nulle part. Et puis, ce dernier a été condamné pour les raisons qui n’ont rien à voir avec ses fonctions politiques", martèle Mimi Touré. Et ’envoyée spéciale du Président Sall d’expliquer : "laissez-moi vous dire que quand le Président dit qu’il ne protégera personne en cas de mauvaise gouvernance, croyez-moi, il ne voit pas d’exception. Autrement, les moins jeunes ont connu Maguette Diouf, frère du Président Abdou Diouf qui fit du bon travail comme ministre chargé de la Modernisation de l’Etat, pour remonter plus loin dans le temps il y a aussi Adrien Senghor. Avec le Président Wade, les choses se sont gâtées quand il a confié la moitié du gouvernement à son fils et s’est mis en tête de se faire remplacer par lui. Là on etait sorti de tous les cas de figure tolérables et on sait comment s'est terminé "






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image