leral.net | S'informer en temps réel

Mimi fait peur à Diourbel et crée la panique à Kaolack : Que Craignez-vous ? - Par Mamadou Lamine Guèye


Rédigé par leral.net le Mercredi 18 Mai 2016 à 16:01 | | 0 commentaire(s)|

La politique a-t-elle un sens interdit, pardon mais mon moniteur de permis ne pas enseigné ça. En politique la mobilité est un facteur sacré.
Faut –il créer un dialogue au sein de l’APR avant de parler de Dialogue politique au niveau national ?

La politique ne prend jamais de vacances. La politique est un plébiscite de tous les jours, pourrait- on dire en paraphrasant Ernest Renan « Un régal au quotidien qui, sans arrêt, invente minutieusement nos existences ».

Apres le referendum rare sont les responsables qui sont partis remercier les militants, on ne les voit plus, on le les entend plus. Mais l’autre disait que « L’habitude transforme les sentiments ». Ils attendent les législatives pour encore prêcher la chanson de Oumar Pêne « AY BEUGUENANETAILA ».

Le Professeur Ibrahima Sylla disait dans son ouvrage « Mauvaises Ambiances Démocratiques » que La politique est comme une drogue dure qui crée une dépendance, à tel point que la société peut se passer de l’Etat mais pas de politique .La politique ne peut pas se passer de la société sans s’édifier dans le vide. La politique a besoin de la société. La société a besoin de la politique. Une relation intime les lie inextricablement.

L’actualité politique ces derniers jours est marquée par la tournée de Mimi Touré à Kaolack ou tous les signaux étaient au rouge et le djihad a été vite lancé et les valets des rois se sont vites constitués en kamikazes.

Mais je me demande que craigniez –vous !
Avez –vous des faiblesses !
Ou vous ne travaillez pas assez pour avoir peur !
Ou vous refusez d’être des figurants !

A Diourbel, il y’a des situations injustes et insupportables que tout être normalement constitué et politiquement socialisé ne saurait accepter. Pour nombre de militants, ce n’est rien. Pour d’autres ce rien est tout ; ce peu, c’est peu, c’est trop déjà pour rien dire. Certains responsables qui pensent que les militants sont des brosses à dents qui sont utilisées quand l’haleine est fétide.

A Diourbel la psychose s’est vite installée lors du passage de Mimi Touré, chez un responsable tous les bataillons ont été réquisitionnés.

Qui étaient avec elle !
Quels sont les marabouts qui l’ont reçu !
Elle a parlé avec qui !
Qui étaient dans sa délégation !
Quelle a été son message !

C’est parcequ’à Diourbel vous ne travaillez pas et vous faites semblant mais comme le disent les anglais « sooner or later thruth will out ».
Comme disait Spinoza nous sommes les inlassables serviteurs du pourquoi ?

Mamadou Lamine Gueye
Le Petit Baol-Baol.
Jeunesse Responsable politique à Diourbel.







Hebergeur d'image



Hebergeur d'image