leral.net | S'informer en temps réel

Mimi provoque une fissure dans les rangs de "Macky 2012"

La récente rencontre entre l'ancien Premier ministre Aminata Touré et des membres de «Macky 2012» divise les leaders de la coalition susmentionnée.


Rédigé par leral.net le Vendredi 7 Novembre 2014 à 16:38 | | 10 commentaire(s)|

Mimi provoque une fissure dans les rangs de "Macky 2012"
Hier, en début de soirée, un communiqué sanctionnant la réunion de cette entité, le 5 novembre 2014, et signé par le président de séance, Moustapha Fall «Che», souligne : «Les leaders de la Coalition ‘Macky 2012’ tiennent à préciser que, contrairement à ce qui a été divulgué par voie de presse, jamais ils n’ont mandaté, un groupe quelconque de ses membres pour discuter avec des personnalités politiques».

Ledit document de renchérir : «Tout en reconnaissant le droit à chacune de ses composantes à l’expression souveraine de ses positions politiques, la coalition ‘Macky 2012’ ne saurait accepter que son nom soit associé à des actions et dynamiques qui lui sont totalement étrangères».

Mais, quelques heures plus tard, un coup de théâtre se passe. Mohamed Diagne, président de la commission de «Macky 2012», monte au créneau pour recadrer les choses. «Ce communiqué n’engage pas la coalition ‘Macky 2012’. J’ai appelé le président de la commission vie politique, Maguette Ngom, Habib Ndao, président d’une commission, et Ansoumana Danfa. Et ils m’ont tous dit qu’ils n’étaient pas au courant d’un tel communiqué.

Les communiqués de ‘Macky 2012’ sont produits par les commissions politique et communication. Le secrétaire permanent est chargé de les diffuser», assène M. Diagne au bout du fil.

Sur sa lancée, le chef de file de Synergie républicaine précise : «Les leaders qui sont allés voir Mimi Touré l’ont fait, au nom de leur parti, dans le but de raffermir et de consolider les liens entre le Président Macky Sall et son ex-Premier ministre».

Mohamed Diagne dit s’étonner que «quelqu’un qui, il n’y a pas longtemps, disait que Mimi Touré peut être la prochaine présidente de la République, puisse signer un tel communiqué». «Pour aider le Président Macky Sall, il faut faire en sorte qu’il réussisse à rassembler toute sa famille, en ratissant large pour faciliter le deuxième mandat. Abdoulaye Wade, en se débarrassant de ses principaux lieutenants, Idrissa Seck et Macky Sall, a fini par perdre le pouvoir. Notre devoir est de réunir toutes les forces politiques autour du Président, surtout ses premiers alliés», indique le directeur de la formation et de la communication au niveau du ministère de l’Education.

Non sans préciser que «le groupe qui est allé voir Mimi Touré est un groupe qui soutient l’action du président de la République». Pour boucler la boucle, le président de la commission communication de «Macky 2012» soutient : «Le secrétaire permanent, Alassane Cissé, a été reçu par Moustapha Niasse. On ne s’en est pas offusqué, parce que nous sommes dans un pays libre et démocratique.
La politique, ce n’est pas la guerre».

Le Populaire






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image