Mis à l'écart au profit des alliés, les ténors de l'APR s'emmurent dans un silence assourdissant


Rédigé par leral.net le Mercredi 25 Octobre 2017 à 16:02 | | 0 commentaire(s)|

Ce n'est plus le parfait amour entre le boss de l'Alliance Pour la République (APR) et les ténors de la formation marron-beige. Se sentant mis à l'écart au profit des alliés "mieux servis en termes de postes de responsabilité", de nombreuses pontes du parti présidentiel se désengagent et s'emmurent dans un silence assourdissant.

Nous apprenons du quotidien L'as, qu'il est reproché au Président Macky Sall de vouloir réinventer la politique en accordant plus de considération à ses alliés de Benno Bokk Yakaar (BBY) qu'à ses propres compagnons de galère. A en croire nos confrères, de nombreux responsables ruminent leur frustration et cachent difficilement le rêve brisé du "Yoonu Yokkute".

Cette situation, ajoute la même source, est exacerbée par l'enthousiasme des "Législatives" du 30 juillet dernier suivi du remaniement ministériel qui a cédé la place au découragement. Ainsi, informe le journal, une sorte de "résistance pacifique" est en train de se produire dans les rangs de la formation marron-beige.

Le moral dans les chaussettes, plusieurs leaders apéristes se sont emmurés dans un silence assourdissant. Citant ses sources, L'as parle de mot d'ordre de rébellion, une sorte d'entente tacite des responsables.








Hebergeur d'image