leral.net | S'informer en temps réel

Mise en œuvre des réformes universitaires : 302 milliards 719 millions FCfa prévus

Un atelier sur la formulation d’un programme d’amélioration de la vie estudiantine s’est tenu à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis. A cette occasion, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Mary Teuw Niane, a rappelé qu’un montant de 302 milliards 719 millions de FCfa est prévu pour la mise en œuvre des réformes universitaires.


Rédigé par leral.net le Lundi 19 Janvier 2015 à 10:07 | | 0 commentaire(s)|

Mise en œuvre des réformes universitaires : 302 milliards 719 millions FCfa prévus
Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a présidé, à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis, la cérémonie de clôture de l’atelier sur la formulation d’un programme d’amélioration de la vie estudiantine.

Mary Teuw Niane a rappelé qu’une enveloppe de 302 milliards 719 millions de FCfa est prévue pour la mise en œuvre des réformes universitaires, précisant que 77,73 % du budget prévisionnel sont affectés au programme d’accroissement de la capacité d’accueil des étudiants dans le cadre de l’élargissement de la carte universitaire.

Aussi, un montant de 83 milliards 180 millions de FCfa est inscrit dans le Bci entre 2012 et 2015, soit un taux d’accroissement de 68,93 %. Pour le Pr Niane, il est nécessaire d’investir dans l’enseignement supérieur et la recherche afin de former les ressources humaines et créer les connaissances nécessaires à l’émergence.

Il s’agit, aujourd’hui, a-t-il souligné, d’élargir la carte universitaire par la mise en place d’établissements d’enseignement supérieur sur l’ensemble du territoire national et la réhabilitation des infrastructures dans les universités existantes.

Une médiathèque moderne dédiée à la science et à la technologie sera mise en place à Saint-Louis. Ce projet permettra de développer le partenariat entre la ville et l’Ugb. Chaque région aura un institut supérieur d’enseignement professionnel et des espaces numériques ouverts (Eno) seront aussi aménagés.

Selon le ministre, toutes les énergies doivent être mobilisées pour favoriser la carrière du personnel enseignant et de recherche, ainsi que celle du personnel administratif, technique et de service, mais aussi améliorer la gouvernance de l’enseignement supérieur, donner un nouvel élan à la recherche et à l’innovation et promouvoir le label « étudier au Sénégal ».

Auparavant, le directeur du Crous, Ibrahima Diao, a rappelé que l’Etat du Sénégal a entrepris de réformer son système d’enseignement supérieur et de recherche. L’Ugb accueille environ 10.000 étudiants sénégalais et étrangers, tous bénéficiaires des œuvres sociales.

Maintenant, la question qui se pose est comment assurer à cette diversité exigeante, mais généreuse, un hébergement décent avec une alimentation de qualité, dans un environnement sanitaire, culturel, social et sportif propice aux productions intellectuelles ?

Cette interrogation résume la quintessence de la mission du Crous : améliorer les conditions de vie des étudiants orientés à l’Ugb.

Le Soleil






Hebergeur d'image