leral.net | S'informer en temps réel

Mission, désintéressement, manque d'informations... : Ces raisons qui expliquent le faible taux de participation

Le faible taux de participation des corps militaire et paramilitaire à la consultation citoyenne de ce weekend a plusieurs explications. Selon bon nombre d'observateurs, beaucoup d'entre eux sont en mission. D'autres, par contre, ne sont tout simplement pas intéressés par ces réformes ou ignorent ce qu'il en est réellement.


Rédigé par leral.net le Lundi 14 Mars 2016 à 09:43 | | 2 commentaire(s)|

"La plupart des militaires sont ou se préparent à des missions à l'extérieur", renseigne un homme de tenue, rencontré par EnQuête, qui ajoute : "Dans l'ensemble, les missions à l'extérieur concernent un nombre assez important du côté de l'Armée et de la police. Ce qui fait que beaucoup d'entre ces gens n'ont pas pu s'acquitter de ce devoir citoyen que constitue le vote".

Mais, il y a une autre cause qui peut expliquer ce faible taux de participation. Les gens ne sont pas tout simplement intéressés par la question référendaire. "Beaucoup de militaires, de policiers, de sapeurs-pompiers ou de gendarmes ne sont pas trop intéressés par le vote qui n'a pas, selon eux, d'importance", indique-t-on. "Entre aller voter et gérer la sécurité des gens", le choix est vite fait selon un policiers contacté par le journal.

Il y a également un troisième facteur en cause. C'est le manque d'information. "Beaucoup d'entre nous, les militaires, ne sont pas trop édifiés sur le contenu même de cette réforme. On entend souvent les politiciens épiloguer sur la question mais nous n'y comprenons pas grand-chose", confie un autre militaire à nos confrères.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image