leral.net | S'informer en temps réel
Hebergeur d'image

Mobilisation pour le paiement de la caution du maire de Dakar: La Raddho ferme ses portes aux amis de Khalifa Sall


Rédigé par leral.net le Jeudi 8 Juin 2017 à 08:58 | | 0 commentaire(s)|

La Rencontre africaine des droits de l’Homme (Raddho) a refusé au collectif des amis de Khalifa Sall, l’accès à son siège. Ledit collectif avait prévu de tenir une conférence de presse hier, pour lancer un appel à la mobilisation pour le paiement de la caution du maire de Dakar et lui permettre de recouvrer la liberté.

D'après le coordonnateur de l'initiative, Nicolas Ndiaye, c'est sur place qu'ils ont reçu la notification qu'ils ne pourraient pas tenir leur rencontre avec la presse dans les locaux de la Raddho. "Nous ne comprenons pas ce qui a poussé la Raddho à interdire la tenue de notre point de presse dans ses locaux. Alors qu’elle là pour lutter contre la violation des droits de l’Homme. Mais cela ne nous empêchera pas de continuer notre combat pour libérer Khalifa Sall. Car, pour l’affaire de la caisse d’avance, le procès est purement politique », a-t-il déclaré.

Sa camarade Ndèye Diouf Mbaye lui emboîtant le pas, fustige la démarche de la Raddho qui, selon elle, les empêche de «mener le combat contre la politique injuste de l’Etat vis-à-vis du maire de Dakar ». Pour Mme Mbaye «la mission de la Raddho n’est pas d’avoir une position politique, mais plutôt de lutter contre la violation des droits de l’Homme ».

C'est finalement dans la rue, en face des locaux de la structure, que les souteneurs de Khalifa Sall se sont adressés à la presse. Ils ont expliqué aux journalistes les motivations de cette initiative qui émane d'un groupe de personnes de la société civile, qui a estimé que la place du maire de Dakar n'est pas en prison.