leral.net | S'informer en temps réel

Mod’Lô et Eumeu, la tension monte: Faut-il craindre le pire ?

Modou Lô et Eumeu Sène ont prouvé qu’ils sont plus que des adversaires d’un après-midi et qu’ils sont prêts à tout pour arriver à leur fin. Ils en ont donné la preuve au CICES où ils ont failli en venir aux mains. Faut-il, pour autant, craindre le pire pour ce duel ?


Rédigé par leral.net le Samedi 11 Janvier 2014 à 21:03 | | 0 commentaire(s)|

Mod’Lô et Eumeu, la tension monte: Faut-il craindre le pire ?
Quand des VIP comme Eumeu Sène et Modou Lô, qui sont des exemples de bon nombre de lutteurs, s’illustrent négativement en faisant preuve de violence, juste après les discours forts de Thiandoum et de Tyson, l’on ne peut que regretter.

Mercredi dernier au CICES, lors du Big Show d’Aziz Ndiaye, les démons de la mésentente ente ces deux adversaires du 31 janvier ont refait surface. Il a fallu que Balla Gaye 2 s’interpose entre les deux pour éviter une bagarre avant l’heure. Au moment de prendre la photo de famille, les deux lutteurs ont échangé des paroles désobligeantes, parce que, rapportaiton, Modou Lô voulait toucher Eumeu Sène ou lui verser un liquide. Et naturellement, le leader de Tay Shinger ne s’est pas laissé faire. Pour rappel, le 1er mai 2013 à Demba Diop, Modou Lô avait été accusé d’avoir versé un liquide nauséabond à Eumeu Sène qui avait tiré la sonnette d’alarme.

Ensuite, il y a eu des accrochages au quartier Djily Mbaye entre les partisans des deux camps et le pire a été évité de justesse. Cela n’a pas empêché Modou Lô de déclarer qu’il est prêt à respecter à la lettre les consignes de ses marabouts : «Si un marabout me demande de lui verser quoi que ce soit, je suis prêt à le faire quelles qu’en soient les conséquences.»

Il faut peut-être sévir pendant qu’il est temps pour éviter le pire.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image