leral.net | S'informer en temps réel

Mode : haute couture « Ardo Allure » déploie ses ailes

Une entrée par la grande porte. C’est le moins que l’on puisse dire des premiers pas du nouveau label « Ardo Allure », sur la scène de la mode sénégalaise et internationale. Mme Adama Diop, l’épouse du directeur de cabinet politique adjoint du chef de l’Etat, patronne de la nouvelle structure, a procédé au lancement de sa nouvelle ligne d’habillement. Des débuts en fanfare, marqués par un défilé riche en couleurs sur les planches du Terrou-bi, samedi dernier.


Rédigé par leral.net le Mardi 3 Août 2010 à 11:13 | | 0 commentaire(s)|

Mode : haute couture « Ardo Allure » déploie ses ailes
Madame Adama Diop, il faudra compter, désormais, avec ce nom dans le domaine de la mode au Sénégal et au-delà de nos frontières. En effet, l’épouse d’Alioune Diop, « Ardo » pour les intimes, a décidé de faire le grand saut dans le stylisme et la création. Elle a lancé sa structure, « Ardo Allure », samedi dernier au Terrou-BI. Alioune Diop, à qui Adama a voulu rendre un grand hommage en lui dédiant le nom de son nouveau label « Ardo ». Un signe particulier de reconnaissance et certainement d’amour, pour l’homme avec qui elle a tout partagé et à qui elle doit beaucoup, dira la styliste dans son discours de bienvenue au nombreux public venu admirer ce défilé. A travers « Ardo Allure », Adama Diop veut désormais se faire un nom, mais surtout une place dans cet espace réservé de la haute couture. Mais celle qui dit avoir été inspirée par de grands noms du métier comme Binta Khouma Diop, compte relever le défi et travailler pour rehausser la mode de son pays. Et participer ainsi à son développement, comme le fait son mari aux côtés du chef de l’Etat. Un défi que la grande dame relèvera très certainement, tant elle a ébloui le public par la qualité de sa prestation. Un défilé qui aura tenu le public en haleine, quatre heures durant. Le lin a été présenté sous ses meilleures facettes. Des chemises aux motifs traditionnels, ont fait saliver plus d’un homme. Mettre en valeur la tradition à travers la couture, tel semble être d’ailleurs le credo de madame Adama Diop, qui a su conjuguer le voile et le bazin à tous les temps. Teinté ou simplement coloré, ce tissu très apprécié de tous les Africains, a été la clé de voûte de ce défilé. Porté en demi-saison ou en boubou par les hommes, en taille-basse, bustier, grand boubou ou anango (petit boubou), avec une couture raffinée, créative et très tendance, ce tissu a fait reines toutes ces dames. Adama Diop a également fait étalage de tout son savoir-faire, à travers des modèles en voile très appréciés du public. La soie n’a pas été en reste, non plus. Portée en robes de soirée, elle a apporté beaucoup de lumière à ce défilé. La nouvelle grande dame de la couture sénégalaise a également fait montre de toute sa maîtrise de la broderie, qui a servi à rehausser ces modèles exquis. Mais Adama Diop vit également avec son temps. En témoigne ce modèle grand boubou homme, brodé à l’effigie du Monument de la Renaissance Africaine, qui a littéralement séduit le public.

Parrainée par le ministre d’Etat, Karim Wade et celui des Forces Armées, Abdoulaye Baldé, la soirée qui a enregistré les présences du ministre du Commerce Amadou Niang ; de celui de la Jeunesse, Mamadou Lamine Keïta ; a été également ponctuée par de très grands moments d’ambiance. De grandes figures de la musique sénégalaise, Viviane Ndour, Fatou Guéwel Diouf, Abdou Guitté Seck, Salam Diallo ou encore Abou Thioubalo, ont tenu à accompagner les débuts de « Ardo Allure », en interprétant leurs succès du moment. Une chose est sûre : au regard de la grande satisfaction affichée par le public, on peut dire, sans se tromper, que « Ardo Allure » a déjà pris son envol. Bon vent !

Bassirou Seck

lemessager.info






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image