leral.net | S'informer en temps réel

Modibo Diop aperçoit le bout du tunnel

Modibo Diouf ainsi que tous ses proches vont lancer un "ouf" de soulagement et pour cause. Selon le journal L'As lu par Leral.net, le doyen des juges a bouclé le dossier de l'Agence sénégalaise de l'électrification rurale (Aser) et l'a remis au procureur pour avis.


Rédigé par leral.net le Mardi 12 Février 2013 à 07:11 | | 4 commentaire(s)|

Modibo Diop aperçoit le bout du tunnel
C'est après avoir reçu le réquisitoire du Parquet que Mahawa Sémou Diouf rendra son ordonnance définitive. Selon les sources du journal, cependant, loin des 5,1 milliards de francs visés par le parquet au tout début de l'histoire, le magistrat instructeur ne poursuit que pour 400 millions de nos francs. L'instruction a duré 3 ans. Mais enfin, l'ancien directeur général de l'Aser sera très bientôt fixé sur son sort. Pour rappel c'est sur instruction du Procureur que Modibo Diop a été interpellé en 2010 en même temps que Pape Diallo, ancien directeur de l'électrification rurale, Ibrahima Dieng, ancien directeur des travaux d'électrification rurale ainsi que trois autres agents de l'Aser. Un trou de gestion avait été noté et que le parquet avait quantifié à plus de 5 milliards Francs.



1.Posté par MBARROU le 12/02/2013 08:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Détracteurs, menteurs, de grâce cessez vos calomnies et dites ce qui vous est sûr, on répète toujours devant le bon Dieu tout ce qu'on a avancé ici bas.

2.Posté par Alerte le 12/02/2013 11:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voilà comment on se fout des Sénégalais. On prend un grand voleur et pour calmer la clameur populaire, on le met bien au chaud; non pas à la prison de Reubeus mais à l'hôpital Le Dantec le temps que la clameur s'estompe. Comme ces politiciens-magistrats comptent sur notre "amnesie", ils attendent quelques temps, selon la gravité du délit commis et la volonté du voleur de partager son buton, puis ils maquillent les montants volés et on vous soustraient de la prison "Dantec" la nouvelle prison des grands voleurs et criminelsLe voleur se fait tout discret et ensuite se dilue dans la nature : ni vu ni connu.
Ces mêmes politiciens-magistrats vous retrouvent dans un coin du monde et vous leur donnez leur part du butin pour vous avoir libérer alors même que vous n'en aviez pas le droit.
Si ce type a été mis aux arrêts par son mentor Wade Baba "Maître Impunité", c'est vraiment parce qu'il n'y avait pas moyen et il a pris des milliards sans partager son butin avec lui. Maintenant, pour justifier sa remise en liberté, on vient nous dire que ce n'est plus des milliards mais seulement quelques petits millions, donc pas de quoi maintenair un "grand monsieur" en prison. Eh oui, la prison, c'est pour les voleurs de "guinar", moutons, petits délinquants agresseurs et fumeurs de yamba... Pauvre Sénégal. Bientôt, on nous dira que le groupe de Karim Baba n'a pris que quelques petits millions et non des milliards donc abandon des poursuites....
Mais attention au retour de bâton. Le peuple sunugalien, alerte, éveillé, vigilent, intelligent, patient mais pas dupe, observe et prend acte....

3.Posté par MARTEAU le 13/02/2013 09:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Alerte, je crois deviner que tu fais partie de la race des chaud-coeurs avides de choses négatives. Le cas Modibo DIOP est un complot qui a fait l'objet de plusieurs va et vient de de l'IGE pour clarifier et voir juste ; mieux une contre expertise de l’état a été effectuée dans les locaux de la structure. Que voulez vous enfin ? Qu'on emprisonne à vie un innocent qui n'a commis qu'un seul délit ...celui de vouloir exceller en politique et faire de l'ombre au sournois Pape DIOP. ancien maire de Dakar. Il combattait sur plusieurs fronts, mais le plus dur était sa relation avec son ex ministre de tutelle Samuel SARR ( voir l'article de Abdou Latif COULIBALY " AFFAIRE MODIBO DIOP ex DG D L'ASER : Un refus d’obtempérer qui vaut une peine de prison?" En effet en lisant quelques traits de l'article, on se rend compte que Samuel voulait l'entrainer dans un mic mac et il a simplement refusé de le suivre ; "...Pour n'avoir pas cédé aux injonctions de son ministre de tutelle Samuel Sarr,le Directeur général déchu de l'agence de l'électrification rurale ( Aser ) Modibo Diop risque de façon injuste la prison.Dans ce dossier,la Gazette explique comment la Senelec qui n'a aucun pouvoir d'intervention en matière électrification rural et ne peut de ce fait ,mettre en œuvre un projet d'électrification rural,s'est substituée de manière illégale à l' Aser.Elle a signé avec la société Myna Distribution Technologie SA une convention de crédit d'un montant de 9 milliards afin de mettre à sa disposition les équipements nécessaires à la réalisation de son programme d'électrification rurale et d'extensions de réseaux pour les exercices 2010 et 2011.
Ce contrat scellé en catimini est frappé du sceau de l'irrégularité,car ne répondant pas aux critères de passation d'un marché public.C'est pour avoir refusé de cautionner un tel crime économique qu Modibo Diop est entrain de subir un liquidation professionnelle et politique..." De cette houleuse histoire Samuel le chef de gang véreux n'avait qu'à activer les leviers sordides qui ne sont que Pape DIOP le magouilleur, Seynabou WADE la mégère et enfin Aliou NIANG l’exécuteur des actes ignobles pour l'enfoncer. Ce fut un aubaine pour Aliou NIANG qui a été remis au siège de DG de l'ASER pour l'enfoncer et lui faire endosser ses anciennes déboires que Samuel avait demandé à Modibo de taire. Voilà l'histoire de Boy colobane. Alors encore une fois ...bouclez la !!!

4.Posté par CLAIRE le 13/02/2013 17:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Durant son passage à la tête de l’ASER, Modibo DIOP avait modernisé le parc informatique, construit un nouveau bâtiment pour améliorer les conditions de travail du personnel, donné des moyens matériels et logistiques aux agents, donné plus de visibilité à cet agence ce qui lui avait permis de hisser le taux d’électrification rural à 23%, à la satisfaction et au bonheur de plus de 2 millions de ruraux. Ces résultats, fièrement exhibés par le Premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye et le ministre d’état Karim Wade lors du séminaire gouvernemental, figureront à coup sûr dans le bilan de l’alternance comme thème de campagne pour le candidat WADE en 2012.
LA JALOUSIE SOURCE DU DIFFERENT ALIOU NIANG-MODIBO DIOP ?
On était arrivé à assimiler l’ASER à Modibo DIOP ,tellement cette boîte était visible de part ses résultats avec la désignation comme meilleur ménager homme de l’année lors des Cauris d’Or en 2009.L’attente et l’espoir étaient telle que tous les ruraux réclamaient leurs droit à l’accès l’électricité comme le dit si bien le devise de l’agence : « l’électricité partout et pour tous ».Leurs requêtes avaient trouvé une oreille attentive en l’ex DG ,tous les chefs de villages et présidents de communauté rurales avait accès direct à lui sans rendez vous pour exposer leur doléances.
Revenu aux affaires, Aliou Niang a eu du mal à prendre le train en marche, Modibo DIOP avait placé la barre tellement haut, l’Aser avait pris de l’envergure. Dès lors il avait l’obligation de faire aussi bien sinon mieux que son prédécesseur. Pour masquer ses carences et son incompétence à gérer cette boîte, il n’a trouvé mieux que de déposer un plainte conte Modibo DIOP pour détournement et malversation. Après 16 mois, les faits sont là, l’ASER a failli à sa mission, elle n’existe plus sur le terrain, certains pensent même qu’il a été supprimé. Lors d’une réunion du comité directeur du PDS Aliou Niang a avoué au chef de l’état que l’ASER n’avait plus d’argent, un aveu d’incompétence qui a fait rire sous cape toute l’assistance.
LES NON DITS DE LA COLERE DE LA BANQUE MONDIALE
Un document de 300 pages produit par certains Directeurs de département de l’ASER, dont la Banque mondiale a eu copie et un rapport de mission de la cour des comptes conduits par Amadou Dieng actuel DG de l’ONAS ont dénoncé la mauvaise gestion d’Aliou Niang. Les recommandations restées sans suite, les bailleurs ne comprennent toujours pas le retour aux affaires de quelqu’un qui, à leurs yeux n’a pas le profil d’un parfait ménager. Ce qui expliquerait sans doute les difficultés actuelles de l’agence à lever des fonds.
POLITIQUE ET BONNE GESTION NE FONT JAMAIS BON MENAGE
Les succès politiques et la bonne gestion de transparence ont eu raison de celui familièrement appelé »Boy Colobane ».Le journaliste d’investigation Abdou Latif Coulibaly dans la Gazette N° 71 du 12 au 19 Aout 2010 avait titré : «Affaire Modibo DIOP ancien DG de l’ASER : 9 milliards, le coût du refus opposé à Samuel SARR. La trahison punie CASH. »Pour avoir osé dire non à son ministre de tutelle qui voulait octroyer à un de ses amis Pape Alé Gueye de Myna Distribution, un si gros marché de gré a gré. Trois mois après, l’histoire avait donné raison à Latif Coulibaly, Modibo DIOP a été arrêté pour détournement de deniers publics suite à une plainte de son successeur. Dix mois ce sont passés et son dossier ne bouge point donnant l’impression que l’objectif de le tuer politiquement étant atteints, ses « frères libéraux et détracteurs » savourent leur victoire sur lui. Ouf disent certains de voir un responsable libéral devenu trop encombrants, qui leurs faisait de l’ombre mis sur la touche. Modibo DIOP en prison, c’est tout un formidable plan de développement rural que le régime libéral venait de stopper. Son arrestation a aussi fait le bonheur de beaucoup de responsables libéraux qui ne lui pardonne toujours pas d’avoir été le seul responsable issu du PDS a avoir gagné à ce jour la seule commune bleu dans tout Dakar. Une chose que certains libéraux assimilent même à de l’arrogance de sa part. Une déclaration récente de Koureychi Thiam Ministre de la Pêche fait vraiment trembler. Il dit ceci : « Le PDS est une jungle où il faut savoir écraser ou se faire écraser »Que dire de la sortie de l’ancien ministre Lamine BÂ : « Au PDS être compétent est un délit et vouloir mener à bien sa mission, un crime » : on peut dire sans se tromper que Modibo DIOP a commis les deux. Certaines indiscrétions parlent aussi de l’existence de faux rapports du ministère des finances envoyé à la Banque Mondiale et d’autres produits pour le discréditer auprès du chef de l’état (précédé habituel au sein du PDS pour décrédibiliser un adversaire politique). Plus les mois passent, plus des noms de hautes autorités apparaissent comme faisant partie de ce complot contre l’ex DG de l’ASER .Une proche collaboratrice d’un président d’une institution de la république a fait récemment une confidence à certains de ses amis que son patron avait fait envoyé Modibo DIOP en prison et usait de tout son poids et sa puissance pour qu’il ne soit pas libéré de si tôt..
LE SILENCE COUPABLE DU CONSEIL D’ADMINISTRATION DE L’ASER.
Dirigé par Mademba SOCK qui ne réagit que lorsque ses intérêts sont en jeu, le rôle du conseil d’administration de cette agence doit être évoqué dans cette affaire quand on sait que toute décisions et dépenses ont besoins de son aval pour approbation sauf l’augmentation du salaire du DG qui provient d’un décret. Un supposé détournement ne peux se faire sans que les administrateurs ne soient au courant à moins qu’eux aussi soit complices.
LA PRESSE PRIVEE MISE EN CONTRIBUTION
Dans sa livraison du Mardi 11 Octobre 2011,le journal l’AS( toujours le même quand il s’agit de démonter Modibo DIOP) sous la plume de Hawa Bousso faisait part de dépenses de prestiges tels que les 4X4 alloués aux différents Directeurs, elle a sans doute volontairement omis la dizaine de véhicules Pick UP destinés aux déplacements des agents à l’intérieur du pays pour leurs missions et les deux voitures de fonctions du DG :une 4X4 Toyota V6 et un Peugeot 607 dont Alioune Niang utilise fièrement. Il y est noté aussi l’augmentation des agents du personnel d’appui de 50 à 83 sous Modibo DIOP. Cette augmentation de l’effectif s’imposait du fait du volume de travail et le projet de décentralisation de l’agence pour être beaucoup plus proche des populations, comme ce fut le cas avec le seul bureau régional de l’ASER à St Louis. La journaliste de l’AS fait aussi état des supposées brouille entre Modibo DIOP et la Banque Mondiale. Cette information ne tient pas la route si on se réfère à la publication d’une lettre de félicitation et d’encouragement envoyé à l’ex DG trois jours avant son limogeage par cette même institution signé par Mr Stéphan Garnier, chef de projet(voir le journal Point Du Jour n° 261 du Jeudi 15 Septembre 2011).La Banque Mondiale nie toute implication dans cette affaire et n’a jamais porté plainte contre l’es DG de l’ASER Modibo DIOP, les raisons de son arrestation sont à voir ailleurs, surtout du côté politique.
ALIOU NIANG BENEFICIERAI T-IL D’UNE POTECTION ? Une gestion calamiteuse décriée aussi bien par les bailleurs de fonds, la cours des comptes et ses proches collaborateurs n’ont pas empêché le retour aux affaires d’Aliou Niang à la tête de l’AER. Pourquoi ?
Certaines indiscrétions parlent d’une décision prises-en au lieu pour masquer et effacer des traces de mauvaises gestions compromettantes pour lui et certaines pontes de la République. Chose troublante ou coïncidence, tous les directeurs de département ont été envoyés en mission en France au moment même où l’expert mandaté par le doyen des juges débutait son enquête à l’ASER. Dans le passé, l’agence a eu la visite des malfaiteurs avec des vols de documents et d’ordinateurs dans des bureaux bien ciblés. Le fait aussi est que l’actuel DG ne constituant pas une réelle menace politique pour certains responsables libéraux de Dakar joue fortement en sa faveur.
Quoi qu’il en soit, Aliou Niang mène contre Modibo DIOP une guerre aux profits de certaines personnalités libérales tapies dans l’ombre. Son énergie devait lui servir à porter le taux d’électrification rurale à 50% avant 2012(objectif que s’était fixé son prédécesseur),mais son incapacité et ses carences en gestion ne lui ont pas permis de continuer la politique d’accès à l’électricité occasionnant la frustration de nombreux ruraux qui n’hésitent pas à protester et à brandir la menace de vote sanction en l’encontre de WADE en 202.
Au sein même de la majorité, les langues commencent à se délier, sur ce que tous les sénégalais assimile à une épreuve de force à l’encontre d’un citoyen qui n’avait que pour seul préoccupation apporter sa pierre à l’édifice.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image