leral.net | S'informer en temps réel

Modou Diagne Fada : «Ousmane Ngom ne tiendrait pas les même propos à l’encontre de Me Wade, si c’était à refaire»


Rédigé par leral.net le Jeudi 6 Octobre 2016 à 19:52 | | 3 commentaire(s)|


Après Papa Samba Mboup, Souleymane Ndéné Ndiaye et Cie, Modou Diagne Fada, le président du part du parti : Les Démocrates Réformateurs (LDR "Yessal") a critiqué, sans ambages, les propos tenus par Ousmane Ngom à l’encontre d’Abdoulaye Wade quand il racontait comment l’ex Président de la République avait appréhendé la nouvelle de sa défaite aux dépens de Macky Sall, lors de l’élection présidentielle de 2012.
 
«Wade a pris un peu de l’âge et il est dans sa retraite à Versailles. Wade, c’est mon père. Il faut qu’on sorte Wade du champ politique présentement. On doit le respecter pour tout ce qu’il a accompli. Mais, ma conviction reste que parler de Senghor d’Abdou Diouf et d’Abdoulaye Wade ne nous apportera rien. Et je suis convaincu que c’était à refaire, le ministre d’Etat, Ousmane Ngom ne tiendrait pas les même propos à l’encontre de Me Wade», a déclaré Modou Diagne Fada sur les ondes de la RFM.
 
Ousmane Ngom avait récemment défrayé la chronique en «vilipendant» Abdoulaye Wade, celui qui avait payé ses études. Morceaux choisis : "c'est vers 18 heures que je suis allé au Palais pour dire à Me Abdoulaye Wade que les jeux étaient faits, car les tendances donnaient Macky Sall, vainqueur du deuxième tour. Je lui ai dit que Dieu en a voulu ainsi. Il m'a dit : "C'est impossible". Puis, il a ajouté qu'on lui a dit que le ministre de l'Intérieur que j'étais était capable de renverser les tendances. Je lui ai dit que non, ce n'était pas possible et je suis parti".
 
"Quinze minutes après, je suis revenu au Palais. J'ai dit au Président que, maintenant, il s'agissait de tendances lourdes et que je suis sûr que Macky Sall passe puisqu'au plus, nous n'auront pas 40% des voix. Je lui ai dit qu'il était temps qu'il appelle Macky Sall pour le féliciter. Il m'a rétorqué : "Dumako def" (ndlr : Je refuse). Je lui ai rappelé qu'il devait le faire car il avait dit qu'il ne ferait pas moins qu’Abdou Diouf qui, en 2000, l'avait appelé pour le féliciter. Il m'a éconduit. Je suis retourné à mon bureau. Mon téléphone a sonné. C'était Me Wade qui me demandait de lui trouver le numéro de téléphone de Macky Sall. Le reste, vous le savez...", avait ajouté Ousmane Ngom.
 
Mais, à l’image de Papa Samba Mboup, Souleymane Ndéné Ndiaye et aussi Moustapha Diakhaté, Modou Diagne Fada n’est pas, lui aussi, d’accord avec cette délation de l’ex ministre d’Etat et ministre de l’intérieur de Wade en 2012.
 
Massène DIOP Leral.net






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image