leral.net | S'informer en temps réel

Modou Diagne Fada sur les menaces de Wade : « Le PDS a boycotté une seule fois les élections. Ils n’en arriveront pas là »


Rédigé par leral.net le Vendredi 11 Août 2017 à 10:59 | | 0 commentaire(s)|

Modou Diagne Fada sur les menaces de Wade : « Le PDS a boycotté une seule fois les élections. Ils n’en arriveront pas là »
Modou Diagne Fada ne pense pas que Me Abdoulaye Wade va mettre ses menaces à exécution, par rapport aux élections.

L’ancien ministre de l’Environnement qui faisait face à la presse hier, pour faire l’évaluation des Législatives en tant que tête de liste de la coalition ‘’Mankoo Yeesal Senegaal’’, a déclaré : « Me Wade nous disait que la politique de la chaise vide n’a jamais été payante. Je suis contre tout boycott. Il faut participer, il faut se battre. L’opposition qui a boycotté les élections en 2007, ne le répétera plus jamais. Nous, yeesal, nous participerons à toutes les élections ».

Avant de souligner : « le Pds a boycotté une seule fois les élections, je pense qu’ils n’en arriveront pas là. Je ne pense pas que le Pds exécutera cette menace, à moins qu’il y ait anguille sous roche ».

Faisant le bilan des Législatives, Modou Diagne Fada a déploré la désorganisation des élections. Selon lui, « l’image du pays a été écornée par cette situation ».

« J’ai été observateur, et mes collègues observateurs qui étaient au Sénégal, savent qu’il ne faut pas se fier aux déclarations officielles. J’ai discuté avec des observateurs, mais ils étaient déçus. Ils ne pouvaient pas imaginer que le Sénégal pouvait s’offrir une telle image », a indiqué M. Diagne, qui assène que « depuis 1996, jamais au Sénégal, on a assisté à des élections aussi mal organisées ».

Sur le score obtenu par sa coalition aux Législatives, l’ancien responsable libéral de marteler : « si les élections étaient bien organisées, on allait avoir un score plus important. Nous étions partis seuls, nous avons eu 1 député. On s’est classés 5es sur 47. Ce qui est perçu comme étant une performance électorale ».

S
elon Modou Diagne Fada, « ‘’Yeesal’’ pouvait avoir plus de voix, mais l’irruption de Wade dans la campagne nous a porté préjudice . Beaucoup de Sénégalais qui avaient l’intention de voter pour nous, ont voté pour Wade. Ils se sont dits, au lieu de voter pour le fils, votons pour le père, pour la dernière fois. Ce que nous avons obtenu, ce ont nos militants, nos proches, qui ont voté pour nous », a-t-il précisé.

Par rapport au statut de chef de l’opposition que réclame le Parti de l’unité et du rassemblement (Pur), Fada a clairement déclaré : « si le Pur se réclame être le premier parti politique, nous pourrions réclamer la position de deuxième parti, parce que nous étions partis seuls.

Bby est composé d’une centaine de partis, Mankoo et Wattu sont composés de plusieurs partis, le Pur a plus de 20 ans d’existence. Pour un parti qui n’a pas encore1 an d’existence, nous nous sommes classés 5es. Si nous avions 20 ans d’existence, nous serions le premier parti politique
».



Voxpopuli








Hebergeur d'image