leral.net | S'informer en temps réel

Mody Niang : « Macky Sall donne de plus en plus l’impression de nous gouverner en dictature »


Rédigé par leral.net le Lundi 25 Juillet 2016 à 09:17 | | 8 commentaire(s)|

Mody Niang : « Macky Sall donne de plus en plus l’impression de nous gouverner en dictature »
Connu pour son franc-parler, l’inspecteur d’enseignement à la retraite et ancien compagnon de Cheikh Anta Diop, Mody Niang a abordé, dans l’émission Opinion qui sera diffusée ce dimanche sur Walf Tv, le fameux protocole de Rebeuss. Pour lui, Idrissa Seck a tout intérêt à ce que cette affaire soit tirée au clair. « L’affaire a été déclenchée le 26 avril 2004 par Me Ousmane Ngom, dans un entretien avec le journal L’Observateur. Il avait mis sur le dos d’Idrissa des accusations très graves, notamment des transferts de fonds à l’extérieur. A l’époque, Idrissa avait répondu par un verset de Coran », dit-il d’emblée. Poussant sa réflexion, Mody Niang pense que les 74 milliards dont on parle ne peuvent en aucun cas être des fonds politiques. « Idrissa a géré les fonds politiques de 2000 à 2004. Du temps des socialistes, les fonds s’élevaient à 680 millions. Avec Wade, ils ont atteint les huit milliards. Donc, la somme totale gérée par Idrissa en quatre années s’élève à 32 milliards au lieu de 74 », a-t-il ajouté.

Réagissant aux propos de Macky Sall selon lesquels le protocole de Rebeuss est sans intérêt, Mody Niang estime que cette phrase du Président est pour le moins suspecte. « C’est sans intérêt pour Macky mais pas pour nous. Et, le seul fait de dire cela est à mon avis suspect », a-t-il noté avant de poursuivre : « Je me demande même s’il n’a pas peur de laisser la justice continuer jusqu’au bout pour éclairer cette affaire. Ce protocole, s’il existe, Macky Sall en sait forcément quelque chose dès lors qu’il était le Premier ministre de Wade à l’époque. Peut-être que si la justice va jusqu’au bout de cette question, il serait inquiété lui et ses amis. C’est peut-être la raison pour laquelle il a ordonné au procureur de suspendre les convocations ». Ainsi, pour Mody Niang, Macky Sall, en réagissant de la sorte sur le protocole de Rebeuss, manque de respect aux Sénégalais qui, dit-il, attendent depuis onze ans que cette affaire soit élucidée. Enfonçant le clou, l’ex-conseiller technique de Nafi Ngom Keïta a tiré sur le président Sall qu’il a assimilé à un dictateur. « Macky donne de plus en plus l’impression de nous gouverner en dictature. Il n’aime pas la critique, il ne respecte pas les gens. Il a béni la transhumance. Or, c’est la chose la plus mauvaise qui soit », a-t-il lâché.

Walfnet






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image