leral.net | S'informer en temps réel

Mohammed VI en visite officielle au Sénégal en mai prochain


Rédigé par leral.net le Mercredi 2 Novembre 2016 à 22:01 | | 0 commentaire(s)|

Le Président Macky Sall avec son homologue marocain Mohammed VI.
Le Président Macky Sall avec son homologue marocain Mohammed VI.

Mohammed VI, le roi du Maroc, pourrait effectuer en mai prochain une visite officielle au Sénégal, un an après sa dernière visite au cours de laquelle il avait, avec le Président Macky Sall, co-présidé la cérémonie de signature de 13 accords de coopération entre Dakar et Rabat.
 
Ce sera la troisième visite en trois que Mohammed VI va effectuer dans la capitale sénégalaise en vue du renforcement de l’axe Rabat-Dakar dont les temps forts restent les présences marocaines dans les secteurs de la finance avec les banques Attijariwafa (CBAO), Bank of Africa (BOA), de l’assurance avec la Wafa assuranc, du bâtiment et de l’information avec les TIC.
Comme pour ses précédentes visites dans un pays qu’il affectionne et dont il entend en faire un partenaire clé du Maroc en vue de l’ouverture de son pays vers l’Afrique de l’Ouest et de la mise en place de la porte d’entrée grâce à la mise en place d’un hub Dakar, Mohammed VI viendrait avec dans ses bagages plusieurs ministres et capitaines de l’industrie.
 
La durée de son séjour n’a pas été précisée.
 
Lors de sa dernière visite, M. Amadou Ba, ministre sénégalais de l’Economie, des Finances et du Plan avait indiqué que le Maroc et le Sénégal s’attendaient à avoir un regain d’activité commerciale  et qu’il convenait d’encadrer, d’assurer la sécurité et permettre aux administrations de pouvoir échanger des informations, dans le cadre de la coopération douanière, de la formation professionnelle, du tourisme, de l’artisanat, de l’eau et l’assainissement.

Treize accords avaient été signés, consolidant un « arsenal juridique déjà bien étoffé ».
 
« Nous sommes aujourd’hui à plus de 100 accords avec le Sénégal, ça démontre une relation historique forte. Cela démontre également une ambition. Ces accords ce qui les caractérisent cette fois-ci c’est que à 50% ils viennent orienter développement humain et projet de développement humain. C’est également des accords qui sont en relation avec le partage d’expertise », avait expliqué Salaheddine Mezouar, le ministre marocain des Affaires étrangères.

Après sa visite d’une semaine au Sénégal en mai 2015, le roi Mohammed VI s’était rendu en Guinée Bissau, en Côte d’Ivoire puis au Gabon.
 
Source IGFM






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image