leral.net | S'informer en temps réel

Monaco : les dessous du transfert de Lucas Ocampos

Parmi les opérations les plus marquantes de ce mercato estival, comment ne pas évoquer l'arrivée de Lucas Ocampos à l'AS Monaco pour un montant avoisinant les 11 M€ hors bonus. Pour Foot Mercato, l'un de ses agents est revenu sur ce transfert.


Rédigé par leral.net le Mercredi 3 Octobre 2012 à 15:39 | | 0 commentaire(s)|

Monaco : les dessous du transfert de Lucas Ocampos
Comment l’AS Monaco, qui vit sa deuxième saison consécutive en Ligue 2, est-elle parvenue à attirer dans ses filets Lucas Ocampos (18 ans), pépite argentine que les plus grands clubs européens suivaient depuis ses débuts à River Plate ? Contacté par nos soins, l’un des représentants de l’Argentin et acteur de l’opération, M. Sabbag, a bien voulu revenir sur ce transfert marquant de l’été. « Monaco avait repéré le joueur depuis plusieurs semaines. Le directeur sportif Tor-Kristian Karlsen appréciait le joueur. Ils se sont manifestés concrètement, alors nous avons commencé à négocier en Argentine avec le président de River Plate Daniel Passarella et lui. Nous sommes parvenus à un accord. Nous en sommes très heureux et convaincu d’avoir fait le bon choix », a-t-il raconté en tout simplicité, expliquant le choix ASM.

« Monaco a été très sérieux avec nous. Ils nous ont présenté un projet très clair pour le joueur et pour le club. Ils ont des objectifs importants, clairs, précis et ambitieux sur le plan sportif. Cela nous apparut très sérieux et c’est pourquoi nous avons choisi Monaco », a-t-il confié, avouant que « des clubs italiens et espagnols étaient également intéressés », mais qu’« aucun autre club français » ne s’était invité dans ce dossier. Aujourd’hui, le natif de Quilmes, auteur de 7 buts et 5 passes décisives la saison dernière en deuxième division argentine, est heureux d’avoir rejoint le Rocher. À tel point qu’il est complètement imperméable à la pression que représente le prix de son transfert vers la principauté (on parle d’une opération d’un montant de 11 M€ hors bonus), un record pour la Ligue 2.

« Le prix de son transfert ? Il ne fait pas attention à ce genre de choses. C’est un sportif, un footballeur professionnel. Il se concentre uniquement sur le football, sur les matches. Il ne se prend pas la tête sur le prix de son transfert. Il veut simplement réussir à Monaco », a-t-il indiqué. Et pour l’instant, il en est encore à sa phase d’adaptation avec les pensionnaires de Louis II. Une intégration progressive qui ravit l’agent d’El Torito. « Il a peu joué. L’entraîneur, très intelligemment, l’intègre petit à petit. Il l’adapte aux exigences du football européen. Il commence à être de mieux en mieux et je ne me fais aucun souci, car il est très excité par les projets du club et heureux d’être là où il est », a-t-il lancé.

Il faut dire que s’il n’a pas encore beaucoup joué (3 apparitions toutes compétitions confondues, 1 titularisation), le jeune espoir albiceleste a déjà prouvé de quoi il était capable en 1/16e de finale de Coupe de la Ligue face à Valenciennes (4-2, a.p.) en marquant d’une superbe frappe enroulée. Un but plein de promesses pour un Lucas Ocampos à qui ont prédit un avenir brillant. Mais pour l’instant, l’avenir c’est loin. « Il vit au jour le jour. Il est très content à Monaco. Il pense avant tout à bien jouer à Monaco. C’est tout ce qui l’intéresse. S’il fait du bon travail à l’AS Monaco, des clubs plus huppés viendront sans doute le chercher comme on est venu le cherche après qu’il a brillé à River Plate. Mais pour l’instant, il ne pense qu’à l’ASM », a avoué M. Sabbag. Et c’est tant mieux pour le football français.



Alexis Pereira






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image