leral.net | S'informer en temps réel

Mondial basket – Les Lions battus par les Grecs (87-64)

iGFM – (Séville) Les Lions du Sénégal se sont inclinés (87-64) samedi à Séville face aux Grecs sur la marque de … , en match comptant pour la première journée du Groupe B de la Coupe du monde débutée le même jour.


Rédigé par leral.net le Samedi 30 Août 2014 à 20:21 | | 1 commentaire(s)|

Mondial basket – Les Lions battus par les Grecs (87-64)
Le Sénégal qui a très mal commencé le premier quart avec une faute d’entrée de Hamady Ndiaye, son premier marqueur aussi qui égalise à 2-2, devra oublier rapidement ce non-match, s’il veut revenir avec des accus dans ce Mondial qui se joue au mental, avec les tripes, et bien sûr avec du talent et du tempérament. Boniface avait annoncé la couleur en disant que l’intelligence sénégalaise à s’adapter au haut niveau du Mondial serait la clé du match. Il n’avait pas tort.
Après six minutes de jeu, les Lions menés 13-4, comprennent très vite que la partie ne sera pas de tout repos pour eux qui manquent de tranchant et de mobilité. Ayant du mal à percer la défense des Grecs, qui de surcroit ne font pas de faute, les Sénégalais multiplient les tirs sans grand succès. Leur chance dans cette rencontre partie sur un faux-rythme, est d’être resté même dans le match avec 3 fautes collectives, en 7 mn, contre une pour leurs adversaires. Ce n’était pas cher payé pour une équipe qui se cherchait. Le premier quart difficile pour les Lions qui vont tout de même au terme de leur possession de balle, finit sur le score de 18-9 pour les Grecs.

Le haut niveau des Grecs se faire sentir dans le deuxième quart qu’ils dominent, sous la raquette et à l’extérieur. Infligeant une véritable démonstration de force devant des Sénégalais poussifs qui ont du mal à suivre. 20 points d’écart après 12 minutes, un bilan de 7 fautes collectives contre 3. Kostas Kaimakoglou, le meilleur marqueur des deux quarts temps, fait l’essentiel avec 14 points. Ca sent déjà le roussi pour cette équipe sénégalaise trop statistique, sans mouvement, sans punch et menée 45 à 17 à la pause.

Malèye Ndoye sonne la révolte dans ce troisième quart temps qui voit les Lions hausser le ton et mettre du rythme dans leurs actions. Ils entament une zone-press pour arrêter l’hémorragie (50-27) mais restent maladroits, à l’image de Mohamed Faye qui rate un panier offert. Les Sénégalais qui ont compris qu’ils fallait pousser leurs adversaires à faire des fautes (11 fautes collectives pour le Sénégal contre 13 pour la Grèce après 25 minutes de jeu) sont dominés 64-36 à la fin du troisième quart temps.

Le quatrième quart part sur le même rythme. Les Grecs enfilent avec aisance les tirs primés, là où les Lions peinent à réussir à marquer 2 points. Le score est de 78-48, trente points d’écart. La Grèce beaucoup plus forte déroule son basket à l’image du très bon Atetokounmpo Giannis (20 ans) qui fait mal à l’équipe sénégalaise.

Gorgui Sy Dieng, Abdou Badji, Malèye Ndoye, Maurice Ndour Hamady Ndiaye, qui ont essayé de tenir la dragée haute à cette formation grecque, 5e équipe mondiale, devront venir dimanche avec des arguments plus convaincant pour épingler le Porto Rico à son tableau de chasse en attendant de décrocher une place en huitième. Score final (87-64).

Charles FAYE

Envoyé spécial






Hebergeur d'image