leral.net | S'informer en temps réel

Monsieur Abdoulatif Coulibaly, vous n’êtes pas légitime comme SG du Gouvernement (par Mamadou Sy Tounkara)

Vous n’auriez pas dû accepter votre poste de « ministre, secrétaire général du Gouvernement » du Sénégal pour deux raisons.


Rédigé par leral.net le Dimanche 13 Juillet 2014 à 17:53 | | 32 commentaire(s)|

Monsieur Abdoulatif Coulibaly, vous n’êtes pas légitime comme SG du Gouvernement (par Mamadou Sy Tounkara)
Tout d’abord, vous avez perdu lors des élections locales du 29 juin dans votre fief natal de Sokone. Fidèle à sa promesse de sanctionner les responsables battus, le président de la République a limogé le Premier ministre, entrainant ainsi la chute du gouvernement. Nombre de vos collègues vaincus ont été démis. Vous auriez dû mettre le président à l’aise en démissionnant de votre propre chef du poste de « ministre de la Bonne gouvernance » au lieu de vouloir rester dans un autre gouvernement et donner ainsi l’impression que le président est inconséquent en sanctionnant des perdants et récompensant d’autres perdants dans le même sillage. Ce qui fragilise le président de la République aux yeux de l’opinion quant à son image de leader juste, équitable et impartial.

La seconde, et c’est encore plus sérieux, le poste de secrétaire général du Gouvernement est essentiellement technique, administratif. Il ne doit être occupé que par un administrateur civil expérimenté. Vous n’êtes pas légitime pour cela, s’il ne s’agit que de regarder l’intérêt supérieur de la nation. La légitimité au travail à ce niveau naît, simultanément, de la connaissance théorique, l’expérience pratique et la capacité à impulser.

Ce poste de secrétaire général du Gouvernement relève de la science administrative et de la haute administration. Ces dernières se fondent sur le droit public (interne et international), le droit administratif, les finances publiques et le management public. Or, vous êtes spécialisé en Communication, en théorie comme en pratique.

A notre humble avis, accepter ce poste est en contradiction avec votre combat contre le défunt régime d’Abdoulaye Wade pour une « République vertueuse ». « Quel que soient ceux qui sont au pouvoir, je ferais la même chose » étaient vos propres propos. Or, la République vertueuse devrait commencer par « mettre les personnes qu’il faut aux places qu’il faut. » A défaut, c’est la « République abîmée » (titre de votre dernier livre de 2011). Montrez-nous la voie de cette République vertueuse en démissionnant de ce poste de secrétaire général du Gouvernement pour lequel vous n’êtes pas légitime.

Veuillez agréer, Monsieur le Secrétaire général, l’expression de nos sentiments patriotiques.

Mamadou Sy TOUNKARA, Présentateur de « Senegaal ca kanam »






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image