leral.net | S'informer en temps réel

Monsieur Tounkara, vous aussi !

Je viens de lire la lettre que vous avez adressée à Madame le Premier ministre du Sénégal pour lui rappeler ses engagements sur la pénurie d'eau qui a frappé Dakar au mois de septembre.


Rédigé par leral.net le Mardi 28 Janvier 2014 à 09:42 | | 6 commentaire(s)|

Monsieur Tounkara, vous aussi !
Je relève que la plus grande partie du texte en question est présentée comme une citation d'un discours du Premier ministre, votre production personnelle se limitant à six (6) phrases encadrant la longue citation, à l'entame et à la clôture de votre missive.

Je ne m'arrête pas sur ces trois paragraphes que vous ne vous êtes pas appropriés, pour y avoir précisé que vous citiez, et pour les avoir placés entre guillemets.

Mais en ce qui concerne votre propre production de six (6) phrases, je note au moins trois incorrections grammaticales que je me fais un devoir de vous souligner et de corriger.

1. Vous écrivez, vous adressant au Premier ministre: "Situation que vous-mêmes aviez trouvé....."
Je vous corrige sur deux fautes dans ce segment de phrase, en écrivant ceci: Situation que vous-même aviez trouvée....

2. Plus loin, vous écrivez: "(...) pareil catastrophe..."
Je vous corrige en écrivant: (...) pareille catastrophe...

Avec une moyenne d'une faute toutes les deux phrases que vous écrivez, ne vous sentez-vous pas ridiculement prétentieux, Monsieur Tounkara, dans le rôle de correcteur public de nos fautes, que vous vous êtes arrogé?

Bien à vous.

Ps: Au fait Monsieur Tounkara, n'avez vous pas cillé en écrivant que la pénurie d'eau a duré de septembre à novembre, tout en sachant que les populations qui ont vécu ce calvaire, qui ne l'ont pas encore oublié, vous liront et constateront que vous ne vous gênez pas de raconter publiquement des contrevérités?

Maissa Mahécor Diouf, professeur de Lettres - membre COJER
maissatikfa@hotmail.fr Tél 775496856






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image