leral.net | S'informer en temps réel

Monsieur Tounkara, vous avez tout faux !


Rédigé par leral.net le Lundi 26 Janvier 2015 à 17:25 | | 11 commentaire(s)|

Monsieur Tounkara, vous avez tout faux !
Tout excès est dérisoire disait l’autre. Monsieur Mamadou Sy Tounkara, comment pouvez-vous regarder vos enfants les yeux dans les yeux tout en sachant que vous avez écrit des contre-vérités (pour ne pas dire plus) ?

Sans sourciller, vous écrivez ceci: « Ces insultes et injures rappellent que vous êtes quelqu’un de violent, aussi bien verbalement que physiquement. En 1984, en pleine réunion de Bureau politique, vous aviez insulté et asséné un violent coup de poing qui avait fendu la lèvre et fait couler le sang de votre collègue du gouvernement Djibo Leyti Kâ. Ce qui avait conduit à votre limogeage du gouvernement. Vous ne pouvez plus frapper aujourd’hui mais vous avez toujours l’insulte à la bouche ».

Pourriez-vous bien nous montrer la photo d’un Djibo le visage ensanglanté et la lèvre fendue. Vous devriez au moins avoir à l’esprit que ceux qui sont nés en 1984 ont aujourd’hui 31 ans. Ils ont droit à la vérité !

« Quand cet incident a eu lieu, j’ai demandé à Djibo Ka de se déplacer ». Je cite Abdou Diouf dans ses mémoires. Une question, M. Tounkara, comment peut-on demander à quelqu’un dont la lèvre est fendue et le sang qui coule de changer de place et continuer la réunion. « C’est Moustapha lui-même qui m’a demandé de le libérer de son poste », dixit Abdou Diouf. Et pourtant c’est à ce Monsieur que le même Abdou à fait appel en 1990.

Le principal concerné, lors de la sortie des Mémoires de Abdou Diouf, a nié les faits tels qu’ils ont été exposés à l’époque. Et mieux Monsieur Ka a déclaré à qui veut l’entendre, bien sûr et qui n’est guidé pas par la volonté de nuire son prochain, qu’il a toujours considéré M. Niasse comme son idole.

Nous le savons, depuis longtemps, il ne suffit pas de pouvoir lire sur les lignes pour comprendre, Niasse à deux détracteurs qui lui font face : Le Ps qui ne le pardonnera jamais sa chute de 2000 et le Pds de sa défaite de 2012 et nous assumerons cet héritage.

M. Tounkara, descendez de votre piédestal, vous prônez certaines valeurs et vertus dont sûrement vous n’en êtes pas dépositaires. Car, dire la vérité en tout lieu, en tout temps et en toutes circonstances est la première des vertus et surtout un acte de courage mais certains en ont point.

Vous êtes libre, comme vous le faites chaque jour, peut être c’est à cause du miroir déformant de la télé, d’exagérer et de se croire saint parmi les saints. Mais, il nous appartient à tous, d’avoir raison garder, le Sénégal appartient à nous tous. Rien ne sert à jeter l’huile sur le feu.

La jeunesse qui hue le président de la République, n’est pas ma jeunesse, la jeunesse qui hue, le président de l’assemblée nationale n’est pas ma jeunesse, la jeunesse qui hue les membres du gouvernement, n’est pas ma jeunesse, la jeunesse qui participe à la décrédibilisation de la justice, n’est pas ma jeunesse. Ma jeunesse, ce n’est pas celle aussi qui brûle les bus de transport destinés au plus démunis d’entre nous. Cette jeunesse qui hue et brûle, à qui vous prédestinez la licence LMD (Lutte, Musique, Danse) n’est pas celle dont je rêve pour pays. Cette jeunesse dont une certaine frange veut crétiniser trouvera sûrement une page publicitaire à WalfTV et peut être sur votre plateau.

Vous pouvez généraliser, mais personne n’est dupe. Vous vous prenez pour ce que vous n'êtes pas. Et si vous arrêtiez vos incantations et descendiez sur le terrain ? Vos incantations ne changeront en rien la marche normale de ce pays. Relisez-vous, combien de fois vous avez appelé une autorité à démissionner alors que vous vous accrochez à votre strapontin ?

L’outrecuidance que vous voulez utiliser comme marque d’expression, ne cache en réalité que des carences mal assumées. Se faire une pub sur le dos des célébrités, c’est le mythe du fou qui tue le roi.

Je ne reviendrai point sur les évènements de Terrou-bi, l’enseignant que je suis ne peut que déplorer le comportement de certains jeunes qui se croient sortis des cuisses de Jupter. Les adultes sans scrupules, incapables d’assumer leurs responsabilités et qui prennent les jeunes comme de la chaire à canon ! L’Afp mon parti, prendra toutes ses responsabilités face à cet acte perfide et lâche !

M. Tounkara, démissionnez de la 2STV qui est le fruit de la sueur d’un homme qui s’est fait tout seul. (Hé ! Oui tout le monde peut faire des incantations !)

Chez nous, quand un âne hennit, baisse la tête, soulève ses jambes postérieures, nous nous bouchons le nez et laissons l’air absorber le reste !

Ousmane Niade






Hebergeur d'image