leral.net | S'informer en temps réel

Monsieur le Président, continuez, vous êtes sur la bonne voie - Par Abdoul Ly


Rédigé par leral.net le Vendredi 7 Août 2015 à 12:33 | | 1 commentaire(s)|

L'appréhension était grande de voir, pour la première fois, un chef d'état en exercice, visiter ce temple du savoir qu'est l’UCAD, véritable bouillon de culture et d'idées, creuset de différences idéologiques et politiques.

Le plaisir était grand, de voir un chef d'état, qui a fait sienne la politique de revalorisation de l'éducation nationale, s'armer de son courage, pour poser les éléments fondateurs d'une éducation de qualité.

L’Université CAD (dont la lumière a cessé d’en être la loi1 comme l’avait voulu le Président Poète), avait fini de perdre ses lettres de noblesse qui avaient fait de Dakar la Mecque de l'enseignement en Afrique.

Il est loin le temps où tous les bacheliers africains se bousculaient à l'entrée de cette université et de ses écoles vassales.

Il est loin le temps où l'octroi des bourses reposait sur des critères de mérite ou sur des critères sociaux.

Il est loin le temps où les années scolaires se limitaient à 9 et non â 12 mois.

Il est loin de temps où l'éducation éduquait et les l'enseignants étaient adulés, le temps où le premier critère de réussite dans la vie d’un jeune était l’obtention des diplômes.

Il est temps que soit restaurée cette valeur basique et socle d'une nation qui aspire à l'émergence: la promotion d'une éducation de qualité.

Monsieur le président, ne vous laissez pas divertir par ces professionnels de la politique qui ne savent pas discerner les marches en avant des marches à reculons. Ceux qui ont mangé â tous les râteliers politiques, sont maintenant terrassés par la faim et ont la bouche toujours béante â l'image de l'oisillon guettant la becquée maternelle,

Monsieur le Président, plus qu’une vision de l’esprit, vous avez fait de L’Université Virtuelle du Sénégal une réalité palpable,

Le Sénégal vous exhorte :
• A continuer à poser les jalons d'une nation moderne autour de l'agriculture et l'éducation.

• A continuer à réformer et à donner â l'éducation les armes de la performance par la construction d'universités (comme cela est déjà entrepris dans les régions, à Diamniadio…).

• A continuer à récompenser le mérite par l'octroi de bourses de performance comme la généralisation de la bourse à 60.000 Fr CFA pour les étudiants pensionnaires des institutions à fort taux de réussite comme l'EPT.

• A continuer à augmenter la capacité d'accueil des universités (UGB, UCAD), des cités universitaires (4000 lits à l’UCAD, 1300 lits à l’UGB).

• A continuez à mettre à la disposition des enseignants des logements de qualité.

• A continuer à favoriser l'explosion et le développement des talents par la promotion des sites tels que la plateforme numérique de Diamniadio où l’implantation d’intégrateurs de solutions technologiques favorisera à coup sûr la promotion de l’emploi et l’émergence de consultants sénégalais de haut niveau.

• A continuer à construire des nouveaux collèges dans les nouvelles régions et les nouveaux départements du pays conformément à l’acte 3 de la décentralisation.
• A continuer à avoir une vision comme en atteste l’engagement pris lors de ce conseil présidentiel du 6 Aout 2015 que vous avez convoque pour la refondation consensuelle du système éducatif sénégalais

Monsieur le Président, ne vous laissez pas distraire.

Voilà ce le peuple est en droit d'attendre de vous ; voilà ce que nous retiendrons de cette visite historique; Ces pierres-là sont pour nous celles de votre apport à l’édification d’une nation moderne.

Abdoul LY
Directeur de Société
abdoully@gmail.com

1 "Lux mea lex" ou "La lumière est ma loi". Devise de l'UCAD par Léopold Sédar Senghor






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image