leral.net | S'informer en temps réel

Monsieur le Président, la liberté d'expression de Charlie Hebdo est-elle plus importante que la liberté individuelle de Karim Wade?


Rédigé par leral.net le Dimanche 18 Janvier 2015 à 11:06 | | 7 commentaire(s)|

Monsieur le Président, la liberté d'expression de Charlie Hebdo est-elle plus importante que la liberté individuelle de Karim Wade?
Les échos qui nous parviennent de Dakar relatifs au traitement inapproprié du prisonnier politique, notre compatriote Karim Wade, l'unique fils du Président Wade, nous font profondément mal et nous imposent cette présente réaction, afin de réactualiser notre position par rapport à cette injustice qui affecte très durement toute la famille Wade et dont le responsable n'est paradoxalement personne d'autre que le Président Sall.

En effet, depuis bientôt trois bonnes années, le président de la République, Macky Sall, dans une perspective de revanche et de règlement de compte personnel, a actionné les leviers juridiques de l'Etat contre certains proches collaborateurs de son prédécesseur, maître Abdoulaye Wade, parmi lesquels le fils de ce dernier, mais aussi cette brave self made woman, Aida Diongue, opératrice économique de son état. Quelle bavure, quelle hypocrisie, quel sadisme ! Disons quelle traîtrise !

Qu'est-ce qui justifie cet acharnement féroce soutenu par une haine viscérale contre le fils de Wade ? Pourquoi tous les présumés voleurs de la république de l'ancien régime, sont -ils blanchis et protégés par le chef, à l'exception de Karim Wade ?

Wade fils doit-il être le seul comptable des bavures de l'ancien régime du père et de l'ensemble de ses collaborateurs ?
Cette "sall" arme, l'honteuse mesquinerie, que l'on ramasse sous le vocable de l'enrichissement illicite, a-t-il de nos jour un sens dans un pays où tous les acteurs politiques s'enrichissent indûment une fois aux affaires ?

Non ! Le président Macky Sall doit revenir à la raison. Même si la traque des biens supposés mal acquis fut une demande sociale de la majorité des sénégalais après avoir mis fin au régime de Wade, de nos jours c'est cette même majorité qui exige la libération immédiate et sans condition de tous les prisonniers détenus, sous cette loi qui porte les empreintes d'un homme et d'un régime revanchard sans aucune vision rénovatrice pour le Sénégal.

En plus, normalement dans une république où l'enrichissement du citoyen se justifie soit par son passage aux affaires de la cité (ministère, agence, direction générale) ou alors ses affinités avec les pontes du régime, il serait aberrant et même inadmissible de poursuivre et même d' emprisonner celui qui fut durant une décennie la pièce maîtresse de la république à travers des agences mais aussi le pilotage de grands projets et de puissants ministères durant tout le règne de son père. N'est-ce pas presque tous les milliardaires du Sénégal actuel, ceux ont flirté avec le régime libéral, le sont devenus grâce au président Wade ? Certainement tous alors, sans exception !

Et aucun de ses milliardaires ne peut justifier l'origine licite de son avoir ! A commencer par le président de la république lui même.

On peut être millionnaire à la limite dans un pays comme le notre, mais détenir des milliards et d'une manière licite, me semble impossible et même anormale.

En réalité, rien ne justifie le patrimoine colossal du couple Sall, si ce n'est le passage de monsieur aux importants
postes de responsabilités, qu'il a occupés par la volonté du père de Karim .

Le président Macky Sall ni'a pas jusqu'à présent digéré ses antécédents avec ses ex frères libéraux. C'est ce qui explique le maintien de Karim Wade en prison depuis son élection à la tête de l'Etat. Mais ne devrait on pas rappeler à son excellence, que la liberté d'expression des racistes xénophobes, islamophobes juifs qu'il est allé défendre par cette honteuse marche parisienne, n'est nullement plus importante que celle de Karim Wade, l'unique fils d'un père vieillissant qui s'est battu toute sa vie et qui lui a personnellement tout donné.

Libérez -le avant que le peuple souverain le fasse à votre place, l'injustice est flagrante !

Ps: Je m'étais inspiré des publications mensongères d'un certain Madiambal Diagne, investigateur auto proclamé sur l'affaire Karim Wade, pour demander l'arrestation de ce dernier à l'époque. Avant de savoir que le journaliste était devenu comme par hasard l'ami intime du président et sa plume armée .

Madère fall
CPASA
USA






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image