Leral.net | S'informer en temps réel

Montcornet / Comité de jumelage Danser pour aider les Sénégalais

Rédigé par ( Les News ) le 12 Octobre 2011 à 12:05 | Lu 890 fois

Le comité de jumelage, entre la Ville de Montcornet et la communauté de Koul, au Sénégal, a choisi d'inciter à la danse dans la salle des fêtes, dimanche, en invitant l'ensemble de Dizy-le-Gros « L'accordéon en Fête », avec Martine Appert et Sylvain Bouc, pour animer un après-midi musical dédié aux valses, tangos et autres javas. Les amateurs de danses de salon ont répondu présents, accueillis par Joël Fayard, le président du comité et les bénévoles qui l'entourent dans sa mission liée à la solidarité pour cette province sénégalaise.


Montcornet / Comité de jumelage Danser pour aider les Sénégalais
Afin de renforcer la convivialité, des tartes aux pommes et des gaufres ont été confectionnées, de quoi satisfaire gourmets et gourmands. Les plus chanceux, lors d'une souscription volontaire, sont repartis avec des compositions florales offertes par les artisans fleuristes de Montcornet, qui ont été, dimanche, partenaires de l'organisation. « Je tiens à remercier toutes les personnes qui s'associent à notre action, pour leur dévouement et leur gentillesse », a déclaré Joël Fayard, dans son mot de bienvenue.
Ainsi, tout en contribuant à l'animation de Montcornet et de ses environs, le comité de jumelage s'est fixé des objectifs ambitieux qu'il s'agit de concrétiser. En effet, le but est d'envoyer, dans cette contrée du Sénégal avec laquelle Montcornet a déjà créé des liens solides et fraternels, un conteneur de matériel utile pour les villages : des livres, des médicaments... Des Montcornétois, dont Patricia et Joël Fayard, Guy Le Provost, maire de Montcornet, ainsi que Danièle Michel, son adjointe, ont eu, tour à tour, eu l'honneur d'être reçus là-bas, pour se rendre compte des décalages socio-économiques avec la France et des besoins exprimés par la population des campagnes sénégalaises.
Un autre projet tient aussi à cœur de l'association : participer à la construction d'une école, grâce à des bénévoles, avec des matériaux traditionnels, du ciment et du bois, qui seront financés par le comité de jumelage. C'est pourquoi il est programmé un autre thé dansant, pour allier animation et solidarité, en janvier 2012, ainsi qu'un loto, en mars, toujours dans la salle des fêtes de l'hôtel de ville de Montcornet.