leral.net | S'informer en temps réel

Montpellier va-t-il droit dans le mur ?

Montpellier ne s'est pas rassuré avant de recevoir Arsenal en Ligue des Champions, les Héraultais ayant connu la défaite en déplacement chez le promu Reims. Un revers de plus qui fait tâche et qui pose question.


Rédigé par leral.net le Samedi 15 Septembre 2012 à 09:04 | | 0 commentaire(s)|

Montpellier va-t-il droit dans le mur ?
Le temps où Montpellier soulevait le titre de champion de France de Ligue 1 semble bien lointain. En quelques mois, les Héraultais ont littéralement changé de visage, passant d’une armada quasiment invincible à une équipe banale qui est très clairement rentrée dans le rang. Avec 1 victoire, 1 nul et 2 défaites en 4 matches, le MHSC n’était pas au mieux hier avant de se déplacer sur le terrain de Reims. Mais, après l’avoir emporté lors de la précédente journée à Sochaux, les pensionnaires de la Mosson semblaient avoir toutes les cartes en main pour réaliser un résultat positif contre le promu. Il n’en est finalement rien, et c’est une nouvelle défaite que la bande à René Girard a concédé (3-1).

Impuissants, les hommes de la Paillade n’ont rien pu faire face à une équipe champenoise nettement plus en vue. Agressives et déterminées, les troupes d’Hubert Fournier ont réussi à percer le verrou montpelliérain par trois fois, grâce notamment à un Glombard en feu. Dépassés, les Héraultais n’ont fait que subir les événements tout au long du match, pris de court dans les grandes largeurs. Et que dire des recrues, qui n’ont pas donné satisfaction. Que ce soit Daniel Congré en défense centrale ou bien Emanuel Herrera à la pointe de l’attaque, aucun des deux hommes n’a convaincu. Ajoutez à cela un John Utaka sorti sur blessure, et vous obtenez de sacrés maux de tête pour un MHSC qui retrouve cette semaine Arsenal en Ligue des Champions ! Interrogé en conférence de presse d’après-match, René Girard ne mâche d’ailleurs pas ses mots :

« On peut avoir honte de nous, et je pèse mes mots. Ce qui nous arrive en ce moment est assez désolant et inquiétant. Pour la première fois, je me pose beaucoup de questions. Il va falloir vite remettre les choses à plat et retrouver les fondamentaux du football. Les joueurs ont oublié certaines valeurs. On a tout fait pour ne pas gagner ce match, je suis très déçu. Je n’ai pas pour habitude d’incriminer mes joueurs, mais là... On a fait semblant, on a manqué d’agressivité et on s’est fait manger dans les duels. C’est à l’image de notre début de saison en fait. Il y a un manque de rigueur, de concentration, on prend des buts de juniors. Je crois qu’il va falloir revenir à des choses plus terre à terre, retrouver nos valeurs. Il faut être adulte et regarder les choses en face maintenant ».

Un message visiblement bien reçu par ses joueurs, à l’image d’un Younes Belhanda qui n’y va pas avec le dos de la cuillère et ne se fait guère d’illusions quant au match contre les Gunners : « Si on joue comme ça contre Arsenal, on va en prendre 8 ». Aux Montpelliérains de réagir au plus vite, sous peine d’aller au devant d’énormes désillusions.

Khaled Karouri






Hebergeur d'image