leral.net | S'informer en temps réel

Mor Ngom cloue Idrissa Seck au pilori : "Il est rongé par une amertume…"

Les attaques de l’ancien Premier ministre Idrissa Seck contre le chef de l’Etat ont suscité, hier, une vive réaction de la part du ministre Mor Ngom, en tournée dans son fief politique, à Bambey.


Rédigé par leral.net le Lundi 12 Mai 2014 à 13:07 | | 19 commentaire(s)|

Mor Ngom cloue Idrissa Seck au pilori : "Il est rongé par une amertume…"
"C’est vraiment dommage pour Idrissa Seck qui, c’est vrai, est rongé par une amertume après s’être auto déclaré quatrième président du Sénégal sans le décret divin et l’onction des Sénégalais. On lui laisse la responsabilité de prendre tous les fonctionnaires internationaux qui étaient présents à Paris et représentant les plus illustres organismes financiers du monde, pour des intermittents de spectacle, pour avoir assimilé la rencontre de Paris à un cirque", a martelé le ministre de l’Environnement. Il s'est également offusqué de la sortie du maire Thiès sur les assises nationales et la Cnri : "Si Idrissa Seck, qui a toujours rejeté les conclusions des Assises nationales, se lève pour reprocher au Président de ne pas les appliquer, c’est qu’il est devenu déboussolé de sa longue hibernation de luxe à Saint James avec ses dorures, ses jardins et son cocktail réputé. Selon Mor Ngom, le leader du parti Rewmi est "un habitué des faits. "Chaque fois qu’il vient en vacances au Sénégal, il prend la parole pour égayer les Sénégalais. Quand il s’agit de grands moments, il est abonné absent. Où était M. Seck le 23 juin ? Certainement à Saint James avec ses grands cocktails. M. Seck était revenu au Sénégal avec un slogan 'Idy4Président', ni la volonté du peuple sénégalais, encore moins la volonté divine, ne lui ont encore permis de réaliser ce rêve. Je crois qu’il doit savoir raison garder. Il doit cesser de nier l’inexistant", a-t-il asséné, d'après Le Populaire.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image