leral.net | S'informer en temps réel

Mor Ngom descend Khalifa Sall: "personne n'a le droit de confondre sa poche avec l'argent du contribuable"

Le ministre-conseiller personnel du Président Macky Sall, Mor Ngom qui assistait à la cérémonie de lancement du Programme de formation des femmes, en a rajouté une couche sur les accusations qui pèsent sur le maire de Dakar Khalifa Sall et sur sa gestion de la caisse d'avance de la mairie de Dakar.


Rédigé par leral.net le Mercredi 17 Mai 2017 à 15:11 | | 0 commentaire(s)|

Mor Ngom descend Khalifa Sall: "personne n'a le droit de confondre sa poche avec l'argent du contribuable"
Selon Mor Ngom, Khalifa Sall et compagnie poursuivis pour détournement de deniers publics, escroquerie et association de malfaiteurs, ne doivent s'en prendre qu'à eux-mêmes.

"Le Président Sall a mis en exerrgue la bonne gouvernance et la politique de reddition des comptes. C'est là où se trouve le problème car ceux qui étaient habitués à confondre leurs poches avec l'argent du contribuable,sont aujourd'hui dans le désarroi", estime-t-il.

Il avance que certains citoyens, au lieu de faire le juste nécessaire avec l'argent public, l'utilisent comme bon leur semble. "Allant jusqu'au magasinier qui leur signe des fausses factures, de faux bonds de livraison", renchérit M. Ngom.

Le maire de Ndangalma invite par ailleurs l'Etat à punir ces voleurs en leur infligeant des peines très lourdes. "Le Président veut instaurer la bonne gouvernance dans le pays. Tous ceux qui s'y opposent, ne veulent rien d'autre que de voler l'argent du contribuable. Ils veulent aussi acheter du riz, du mil, du sucre, du lait entre autres avec la complicité d'un commerçant avec de fausses factures", déclare-t-il.

Poursuivant son propos, il exhorte le gouvernement à poursuivre le combat contre les fraudes et pour la transparence de la gestion des fonds publics.. "Ces gens doivent être punis et corrigés", soutient-ainsi Mor Ngom.

source: l'AS








Hebergeur d'image


Hebergeur d'image