leral.net | S'informer en temps réel

Mort d’un homme à la brigade de gendarmerie de Yarakh: Bavure ou suicide ?

Chauffeur de profession, Boubacar Ndong est mort à la brigade de gendarmerie de Yarakh dans des circonstances pour le moins nébuleuses.


Rédigé par leral.net le Jeudi 19 Novembre 2015 à 10:46 | | 0 commentaire(s)|

Arrêté vendredi dernier pour avoir saisi le véhicule de la société à laquelle il réclame 4 mois de salaire, Boubacar Ndong, 38 ans, était gardé à vue à la brigade de gendarmerie de Yarakh. Le natif de Ziguinchor devait être jugé lundi dernier.

Mais, selon la RFM, il n’aura pas l’occasion de s’expliquer devant un juge puisqu’il a aurait été retrouvé mort la veille dans le violon. Et dans des conditions qui font l’objet d’une polémique entre ses proches et les hommes en bleu qui le détenaient.

Les pandores ont fait croire aux parents de Boubacar Ndong que ce dernier s’est suicidé par pendaison. Une version bottée en touche par les siens. Selon son oncle maternel, le suicide est la dernière des choses que son neveu ferait. Une enquête a été ouverte par la brigade prévôtale aux fins de faire la lumière sur ce décès.

En attendant la manifestation de la vérité, Boubacar Ndong sera inhumé ce jeudi au cimetière musulman de Pikine.

Buzz.sn






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image