leral.net | S'informer en temps réel

Mort des Sénégalaises au Maroc : La thèse d’un empoisonnement avancée


Rédigé par leral.net le Jeudi 9 Avril 2015 à 11:17 | | 4 commentaire(s)|

Mort des Sénégalaises au Maroc : La thèse d’un empoisonnement avancée
Il y aurait de fortes chances pour que la mort de Adji Arame Guèye, Sophie Guèye et Seynabou Ndoye ne soit pas un accident. En effet, L’Observateur nous apprend que même si le secrétaire d’Etat aux Sénégalais de l’extérieur, Souleymane Jules Diop, parlait de décès de “manière accidentelle”, dans un communiqué rendu public avant-hier, certains parlent de l’empoisonnement.

Deux Sénégalais hébergés par les défuntes ont été entendus par la police. Ils dormaient dans le même appartement que les défuntes, en même temps que la soeur de Adji Arame Guèye, Sophie Guèye, selon le journal.

Pour l’heure, les trois corps sont à la morgue Hay Rahma de Casablanca aux fins d’une autopsie. L’appartement est mis sous scellé, l’enquête se poursuit et des techniciens ont été réquisitionnés aux fins d’une expertise.

Sory Kaba, le Directeur des Sénégalais de l’Extérieur a annoncé que le gouvernement prendra en charge tous les frais de rapatriement qui s’élèvent à 6 millions de Fcfa.

Actusen.com






Hebergeur d'image