leral.net | S'informer en temps réel

Moubarack Lo : L’économiste est-il devenu un "poison" pour nos entreprises ?


Rédigé par leral.net le Vendredi 18 Septembre 2015 à 00:38 | | 24 commentaire(s)|

C’est au nom du simple citoyen, du citoyen lamda, que je prends la plume pour répondre à Monsieur Moubarack Lô, pour qu’il ait un débat contradictoire entre lui économiste chevronné et le chef entreprise Sénégalaise que je suis.

Depuis quelques temps, en effet, l’économiste multiplie des sorties en tirant à boulet rouge sur tout ce qui bouge. Des critiques, des attaques personnelles, fusent de partout de la part de celui qui est présenté (avec respect) comme un grand économiste.

La dernière en date, est celle contre la Compagnie Sucrière Sénégalaise (CSS). A mon humble avis et c’est un constat qui se dégage, Moubarack Lô qui ne semble pas avoir de solutions aux multiples problèmes qu’il pose, estime avec ignorance, sans doute, que le sucre de la CSS est un poison du « Yoonu Yokkuté ».

A ce niveau, la seule question qu’on peut se poser est celle-ci : Pourquoi empoisonner quelque chose qui est déjà mort ? C’est pourquoi, il me semble que Mr Lo qui est en retard par rapport à l’évolution du pays, ne sait pas que le programme « Yoonu Yokkuté » est mort depuis la naissance du Plan Sénégal Émergent (PSE) dont lui-même a été l’un des précurseurs de ce projet du président Macky Sall au moment où il était son conseiller.

Bref, je constate, à cet effet, un acharnement sans fondement contre la CSS, et je demande à l’Etat de ne pas accorder de crédits aux propos de Mr Lô qui sans doute milite pour la disparition de ce joyaux national comme ce fut le cas pour la SONACOS (tombée entre les mains des pilleurs), la SOTIBA, l’usine BATA…(des sociétés qui n’existent plus).

Militant de la cause nationale, de la cause africaine, en disant non à l’impérialisme, je demande la protection et le soutien de l’Etat aux sociétés nationales et aux entreprises privées pour que vive l’indépendance du Sénégal et de l’Afrique.

Que fera-t-il, d’ailleurs, des milliers de pères de familles qui travaillent dans cette usine si elle ferme ? Qu’est ce qu’il nous propose à la place de la CSS, si elle disparaissait afin que l’on puisse éviter l’importation du sucre en abondance ? Voilà autant de questions auxquelles il devrait pouvoir répondre avant d’agir de la sorte à moins qu’il soit un militant de la recolonisation économique.

D'ailleurs dans son texte, il dit ceci : « La Compagnie Sucrière Sénégalaise (CSS) fut la seule entreprise à recevoir une compensation de son effort de baisse (25F sur le kilogramme de sucre en poudre), tandis que les acteurs du riz, importateurs, grossistes et détaillants, acceptèrent tous de réduire leurs marges… ». Ici, il parle non seulement du riz, mais surtout d’importateurs et oublie que la politique de l’Etat, dans ce sens, était de réduire les importations afin d’encourager la consommation locale.

Par conséquent, économiste qu’il est, on aurait attendu de Mr Lô des suggestions pour créer des emplois et non le contraire à moins qu’il ne soit pas le bras armée de pilleurs de la république, un mercenaire de la plume…
Pourquoi autant de haine et d’attaques gratuites qui ne sont pas des arguments économiques ? Qui est derrière Moubarack Lo ? Que veut-il du Sénégal ?

Vive le Sénégal, Vive l’Afrique, vive la consommation locale.

Sambou BIAGUI
Directeur Général du Groupe 7 Media






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image