leral.net | S'informer en temps réel

Mouhamed Guèye devant les enquêteurs de la Section de recherches : “ Je ne savais pas que publier des Pv était interdit”

Thione Seck a très mal pris la publication du Procès-verbal de son audition à la Section de recherches de la gendarmerie. Du fond de sa cellule n°42 de la prison centrale de Rebeuss, il a instruit ses avocats de porter plainte contre Madiambal Diagne, administrateur du groupe “Avenir communication”, éditeur du journal “Le Quotidien”.


Rédigé par leral.net le Jeudi 11 Juin 2015 à 12:34 | | 5 commentaire(s)|

Mouhamed Guèye devant les enquêteurs de la Section de recherches : “ Je ne savais pas que publier des Pv était interdit”
La plainte sera déposée auprès du Procureur de la République et vise, selon “L’Observateur”, les infractions de “recel d’informations, violation du secret de l’instruction, diffusion de fausses nouvelles et atteinte à l’administration de la justice”.

En plus de cette plainte devant le Procureur, une citation directe pour “diffamation” a été adressée au Directeur de publication du journal “Le Quotidien”, Mouhamed Guèye.
Le Directeur de publication du journal “Le Quotidien”, Mouhamed Guèye, a été convoqué, hier, dans l’après-midi par les gendarmes de la Section de recherches de la gendarmerie.

Arrivé avec trente minutes de retard, note “L’Observateur”, il a été auditionné pendant une heure par les hommes du commandant Issa Diack. Les gendarmes voulaient savoir comment il a obtenu le rapport rédigé par le patron de la Section de recherches adressé au Procureur et le procès-verbal d’audition de Thione Seck et de son présumé complice, Alaye Djitèye. Des documents qui ont été publiés in extenso, hier, par le journal “Le Quotidien”.

Selon “L’Observateur”, Mouhamed Guèye a répondu aux enquêteurs qu’il ne savait pas que publier des Pv d’audition était interdit. Après son audition, il a été libéré. Mais les gendarmes ont pris soin de lui notifier qu’il doit rester à leur disposition.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image