Leral.net | S'informer en temps réel

"Moussa Dadis Camara n’est pas aussi diabolique que le présentent les occidentaux"

Rédigé par leral .net le 18 Octobre 2009 à 21:18 | Lu 1041 fois

Invité de l’émission Remue-ménage, le journaliste Tidiane Sy juge que les critiques émises conte la junte au pouvoir en Guinée par les occidentaux n’est pas pour le bien être des guinéens mais, pour des intérêts liés au richesses de ce pays. A ses yeux, le fait que Moussa Dadis Camara ait remis en cause les accords économiques, a fait de lui l’homme à abattre pour les occidentaux.


"Moussa Dadis Camara n’est pas aussi diabolique que le présentent les occidentaux"
Même si beaucoup d’observateurs de la crise guinéenne voit en Dadis Camara une caricature de dictateur africain de la trempe d’un Idi Amin Dada, il y en a qui voient en lui un Thomas Sankara sans formation idéologique.

"Moussa Dadis Camara n’est pas aussi diabolique qu’on le présente. Il a beau être désordonné dans ses gestes et parole mais, il aime la Guinée. Il gène parce qu’il a remis en cause les contrats miniers de la Guinée avec des entreprises occidentales", plaide en sa faveur le journaliste sénégalais Tidiane Sy.

"Il a récemment remis à sa place un diplomate occidental en lui rappelant que son interlocuteur c’est Angela Merkel. Il a raison car il faut que cette politique paternaliste des occidentaux vis-à-vis de l’Afrique cesse ", ajoute-t-il.

A ses yeux, les guinéens trouveront difficilement une alternative à Moussa Dadis Camara car, leur classe politique est truffée d’ancien collaborateurs de Lansana Conté.

« Les différents opposants guinéens ont les mains sales. Ils ont servi sous Lansana Conté. Ils ne peuvent pas venir nous dire qu’ils sont des démocrates, qu’ils œuvrent pour la transparence alors qu’ils se sont enrichis sur le dos des guinéens. Il faut cesser cette politique", martèle-t-il.

- Par Béatrice -
NETTALI.NET-


1.Posté par faye le 18/10/2009 23:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Putain, comme journaliste tu me fais honte. Remettre en cause les accords economiques de sont pays vis a vis des occidentaux est une chose, massacrer ses propres citoyens est une autre. Des fois ce sont des gens comme monsieur Sy qui nous retardent. De plus, comparer Dadis a Sankara est une insulte pour tout les Africains. Dadis Show sur youtube vous edifiera sur le caractere de ce mediocre quin ne merites meme pas de diriger une ecole maternelle.
Se contenter de minables a la tete de nos institutions est une tare dont nous devons refuser. Monsieur Sy quand on se dit journaliste, il faut faire attention a ce que l' on dit, il faut favoriser la prise de conscience des populations et ouvrir les yeux des populations. Il faut favoriser l' avancement et ne pas retarder les gens avec les Dadis, Yaya djame et autre cretins a la tete de nos institutions.
Wa Salam.

2.Posté par gaye le 19/10/2009 00:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je suis a la fois pour et contre ,un je suis contre le faite que le président Dadis Camara(si c'est vérifié) massacre le peuple guinéen nous ne pouvons gober une telle chose mais je rappel que des massacres ont été organisé par des puissance occidentaux avec la complicité des certains opposants
Je suis aussi contre cette opposition opportuniste guinéenne qui pendant des années et des années ont trompé ce peuple guinéen ,celui qui devrait être traduit au cour international pénal c'est bien le président George Bush, les occidentaux doivent arrête ,je demande a tous les guinéen de quelque bord qu'ils puissent être d'être vigilant les occidentaux ne sont que pour leurs intérêts et rien d'autre

3.Posté par Dr LEY-NGARDIGAL Djimadoum le 19/10/2009 06:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

DÉCLARATION du Dr LEY-NGARDIGAL Djimadoum, SECRÉTAIRE GÉNÉRAL de ACTUS/prpe SUITE AUX ÉVÈNEMENTS TRAGIQUES DE GUINÉE CONAKRY.

L’ACTUS/prpe condamne la répression brutale des manifestants guinéens par la junte militaire. Nous présentons nos condoléances aux familles qui ont perdu leurs proches.

Il y a un an la junte militaire du jeune Capitaine Moussa Dadis Camara prenait le pouvoir sans effusion de sang après 25 ans de dictature implacable du Général Lansana Conté.
Le Peuple frère de Guinée a manifesté avec ferveur sa joie et son soutien aux nouveaux dirigeants. Le Capitaine a posé quelques actes positifs tels le démantèlement des réseaux de narcotrafiquants et l’arrestation des auteurs des détournements des deniers publics, ce cancer des régimes dictatoriaux et corrompus d’Afrique qui freinent le développement de l’Afrique.

Le Chef de la junte martela publiquement qu’il ne se présentera pas à la prochaine élection présidentielle. L’espoir d’atan disparaît pour faire place à un scepticisme fondé. En effet, depuis plusieurs semaines le Capitaine Moussa Dadis Camara laisse planer le doute avec en filigrane une dérive dictatoriale. Son comportement laisse présager de jour en jour que sa candidature était un secret de polichinelle. Le Peuple exaspéré et impatient a exprimé son mécontentement pacifiquement dans un stade de la capitale Conakry. Selon les sources émanant de l’opposition, la répression militaire par tirs à balles réelles aurait coûté la vie à plus de 157 manifestants et plusieurs centaines de blessés, des femmes ont été violées.

L’ACTUS/prpe appuie la formation d’une Commission d’enquête internationale impartiale pour que les auteurs et les commanditaires de ces actes criminels et crapuleux soient traduits en justice puis sévèrement punis.
Notre Parti, demande au peuple guinéen d’être vigilant et solidaire face aux visées impérialistes. Nous dénonçons par ailleurs les gesticulations de certains pays notamment la France qui rêverait déjà de se saisir de cette tragédie pour pouvoir reprendre sa revanche sur le « non à la France de 1958 » du Président Sékou Touré. Interrogé le dimanche 4 octobre lors du Grand jury RTL-Figaro-LCI, le Ministre français des Affaires Etrangères Bernard Kouchner a déclaré : « Il me semble que maintenant, on ne peut plus travailler avec M. Camara et qu'il faut qu'il y ait une intervention internationale », « Il y a eu un déferlement de violences, même Amin Dada n'avait pas fait ça ». Quelle hypocrisie ! Pourquoi le Chef de la diplomatie française demeure t-il aveugle et aphone lorsque son ami, le dictateur Général Président Déby a assassiné plus de 25000 Tchadiens selon les rapports des Associations des Droits de l’Homme et continue d’exterminer le Peuple depuis 19 ans sous la bienveillance de l’armée française basée au Tchad ? Pour tout observateur africain conscient et averti des crimes de la Françafrique, ce brusque regain d’activité « humaniste et humanitaire » de l’hexagone en direction de la Guinée cacherait un plan de reconquête de ce pays et cela n’augure rien de bon pour ce peuple frère.

L’ACTUS/prpe dénonce par ailleurs les infiltrations habituelles des agents provocateurs des puissances étrangères dans les manifestations afin de dénaturer et d’usurper l’orientation pacifique des revendications des manifestants afin de pouvoir dominer le pays en imposant leurs Hommes. Les exemples de ces stratégiques d’infiltration avortées lors des manifestations au Venezuela, en Iran, Zimbabwe…sont autant de preuves qui doivent inciter le Peuple Guinéen à la grande vigilance et à la solidarité nationale et patriotique face à l’ennemi extérieur.

L’envoi des troupes internationales de « protection» en Guinée suggéré par certains ne serait-il pas une opportunité pour ces puissances de s’installer en permanence dans ce pays ? La puissante armada de l’OTAN en Afghanistan a-t-elle réussi à ramener la paix dans ce pays ? L’Eufor aujourd’hui la Minurcat ont-ils

réussi à imposer la paix et protéger les réfugiés dans l’Est du Tchad ? Dans un récent rapport sur le conflit du Darfour paru le 30 septembre dernier, l’ONG, Amnesty International affirma : « les réfugiés du Darfour subissent des viols quotidiens au Tchad ». Dans le cas du Tchad, ces Forces servent plutôt de bouclier et de parapluie contre les Forces de résistance nationale de l’UFR. Ces dernières ont été stoppées à plusieurs reprises dans leurs foudroyantes opérations militaires pour anéantir le dictateur Déby grâce à aux interventions de l’Armée française.

- Peuple de Guinée et Peuple d’Afrique trouvons en nous les ressources nécessaires pour la résolution de nos conflits.

- Battons nous pour désigner nos dirigeants, défendre nos intérêts, notre indépendance contre ceux des impérialistes et leurs valets locaux à l’instar du dictateur Déby qui a été imposé par la Françafrique.

- Enfin battons-nous pour choisir notre modèle de développement et pour créer les Etats-Unis d’Afrique indépendants, puissants et prospères.

Le 05 Octobre 2009

Action Tchadienne pour l’Unité et le Socialisme / Parti Révolutionnaire Populaire et Écologique (ACTUS / prpe)

Le Secrétaire Général
Dr LEY-NGARDIGAL Djimadoum

Courriel : actus-prpe@club-internet.fr

4.Posté par Feff le 19/10/2009 13:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour Mr sy si dadiss kaamara avait massacré tes parents à Diatar tu n'aurais ce discours suranné.
il faudra aller voir un psy pour te soigner.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site