leral.net | S'informer en temps réel

Moussa Touré, cinéaste: "J'ai envie de donner un coup de poing aux gouvernements africains"

LERAL.NET Attraction de la 23e édition du Festival panafricain de l'audiovisuel et du cinéma de Ouagadougou (Fespaco), Moussa Touré s'est confié à Enquête hier, après la projection de son film "La Pirogue". Le cinéaste engagé charge les gouvernants africains.


Rédigé par leral.net le Mardi 26 Février 2013 à 18:00 | | 0 commentaire(s)|

Moussa Touré, cinéaste: "J'ai envie de donner un coup de poing aux gouvernements africains"
"Le film traite du phénomène de l'émigration clandestine. Ce n'est pas seulement le Sénégal qui en souffre, c'est toute l'Afrique. Au lieu de parler aux jeunes, nos gouvernants parlent plutôt à leurs poches ou à leurs voitures (...) Nous faisons des films alors que nous n'avons pas de salles de cinéma. Les Africains ne voient pas les films africains. Le Fespaco est le seul endroit ou on les visionne. Il faut que nos Etats se rendent compte de cela. Nos gouvernants préfèrent s'occuper de questions politiques. Puisqu'ils pensent que le cinéma n'est pas une chose politique, ils ne s'en occupent pas. Quand, nous Africains faisons des films, c'est pour les montrer aux Africains. Or nous n'avons pas de salles. A Dakar, ils n'ont pas encore vu mon film parce qu'il n'y a pas de salles(...) Vous savez, l'objectif sera atteint, le jour ou on verra des salles de cinéma dans nos pays. Ici, la jeunesse a eu la chance de le voir. Il faut qu'ailleurs, en Afrique la jeunesse puisse le voir, malgré l'inexistence des salles. Même au Bourkina Faso, cela pose problème et pourtant c'est le monument du cinéma africain. Comment peut-on sensibiliser dans ces conditions? J'ai envie de donner un coup de poing à nos gouvernants de façon générale. Ils ne se rendent pas compte que nous sommes un peuple jeune. Au Sénégal par exemple, nous avons 75% de jeunes de moins de 20 ans et les gouvernants ne se rendent pas compte qu'avec le cinéma, on peut leur parler. Je pense qu'ils doivent penser à construire des salles et arrêter de s'acheter des voitures 4X4. On fait des films qu'on ne montre que tous les deux ans, ici", raconte Moussa Touré dans Enquête.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image