leral.net | S'informer en temps réel

Moustapha Cissé Lô : "Cheikh Kanté a ramassé mes sandales pour parvenir à ses fins..."


Rédigé par leral.net le Lundi 21 Septembre 2015 à 12:37 | | 4 commentaire(s)|

Le moins que l’on puisse dire est que Moustapha Cissé Lô en veut terriblement à Cheikh Kanté. La plainte annoncée par ce dernier contre lui semble l’avoir ragaillardi. Hier encore, El Pistolero s’est montré plus menaçant contre le Directeur général du Port de Dakar. "Cheikh Kanté est un homme d’affaires. Qu’il nous prouve qu’il a le Bac. On l’appelle Docteur alors que, moi, je ne lui connaissais qu’une guitare. Je suis prêt à répondre devant le juge de la plainte qu’il a annoncée. Je vais faire des révélations compromettantes sur lui. Si nous sommes devant le juge, il ne repartira pas comme il est venu. Je demande la mise en place d’une commission d’enquête parlementaire pour fouiller la gestion du Dg du Port", a dit le député et vice-président de l'Assemblée nationale. Poursuivant, il déclare : "C’est à cause de moi qu’il est nommé à ce poste. J’ai fait nommer plusieurs personnes à des postes de responsabilité. Cheikh Kanté a ramassé mes sandales plusieurs fois pour arriver à ses fins. Je suis son coach, il a lamentablement échoué et doit être démis de ses fonctions. J’ai toujours anticipé sur les événements pour attirer l’attention de Macky Sall sur certaines dérives. Cheikh Kanté est guitariste… Je détiens des documents qui l’accablent. Le Dg du Port était juste un excellent guitariste et un piètre homme d’affaires. A un moment donné, je l’ai aidé en l’accueillant comme transhumant dans l’Apr. Le ministre Diène Farba Sarr est un témoin vivant de ce que je dis".

Moustapha Cissé Lô, qui distribuait des enveloppes à ses militants, a profité de l’occasion pour solder ses comptes avec frères de partis qui demandent son exclusion de l’Apr. "Mes détracteurs s’étonnent d’entendre dire que j’ai fait nommer des responsables à des postes. Je les renvoie au livre-mémoire de l’ancien Président Abdou Diouf qui confirme que les lobbies ont toujours fait parler d’eux à chaque veille de remaniement. Si Youssou Ndour, Babacar Touré, Moustapha Niasse et Ousmane Tanor Dieng ont le droit de proposer des hommes à des postes, pourquoi pas moi ? J’ai cotisé à la création de ce parti. J’ai fait nommer des personnes… Maintenant, j’ai entendu des gens dire que je dois être exclu de ce parti. Si le parti juge que je suis un fauteur de troubles, que j’en sois exclu", tonne-t-il.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image