leral.net | S'informer en temps réel

Moustapha Diakhaté attaque Idy: "Ce que vous avez dit en 2011 sur les milliards de Karim Wade"

Depuis quelques jours, M. Idrissa Seck courtise le PDS en « plaidant » la cause de Karim Wade. C’est son droit. Malheureusement, M. Seck manque au principe de responsabilité quand il cherche à discréditer la CREI; cette juridiction créée pour combattre la corruption, l’enrichissement illicite et la gouvernance prédatrice. M. Seck commet une faute indigne et se dédit de manière éhontée en présentant Karim Wade comme la victime d’un complot politique ou d’un acharnement judiciaire.


Rédigé par leral.net le Mercredi 13 Août 2014 à 21:51 | | 41 commentaire(s)|

Moustapha Diakhaté attaque Idy: "Ce que vous avez dit en 2011 sur les milliards de Karim Wade"
En effet, on est abasourdi devant les déclarations de M. Seck quand on se rappelle les commentaires de l’ancien maire de Thiès à la suite du sermon de l’imam Ndiour, à l’occasion de la prière de la Tabaski 2011, lorsqu’il s’indignait de « l’absence de rapports de l’IGE et d’enquêtes de police, en dépit des livres, articles de presse et clameurs publiques sur Karim WADE ». Idrissa Seck a peut-être oublié ce qu’il disait ce jour-là, à propos de certaines personnes, dont Karim Wade: « Lorsqu’au niveau de l’opinion publique nationale les gens ont conscience que, pour certains, on n’a pas besoin de commission rogatoire ou d’enquête sur cinq ans, c’est du flagrant délit. Il est possible d’aller toute suite se rendre compte de leur enrichissement illicite parce qu’ils n’ont pas la capacité de démontrer l’origine licite des ressources dont ils bénéficient ».

M. Seck doit expliquer aux Sénégalais comment l’enrichissement illicite de Karim Wade qui, selon lui, relevait de l’évidence en 2011 est devenu en 2014 une accusation fantaisiste aux relents de complot politique.

Nous rappelons à M. Seck que les tentatives de manipulation de l’opinion, l’amnésie volontaire, les incohérences, les wax waxeet, les inconstances ou autres ruses politiciennes ne peuvent se substituer à Dame Justice.

Karim Wade est un justiciable qui doit répondre d’accusations extrêmement graves d’enrichissement illicite. Ni plus ni moins.

Il nous appartient tous de laisser les juges dire le droit, dans la sérénité. Tel doit être le credo de ceux pour qui le mot responsabilité a encore un sens. »

Moustapha Diakhaté






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image